Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Marie Desplechin : Mauve

Mauve de Marie Desplechin    3,5/5 (19-12-2014)

 

Mauve (206 pages) est le suite de Verte et Pome. Ce troisième tome est sorti le 10 septembre 2014 aux Editions Ecole des loisirs dans la collection Neuf.

Un dossier pédagogique complet est disponible ici

 

couv5661887 (114x173) (114x173).jpg securedownload (115x173) (115x173).jpg
 

L’histoire (éditeur) :

 

Mais… mais qu’est-ce qui se passe, en ce moment ? Pome est d’une humeur terrible, Verte va s’enfermer dans sa chambre. On les connaît pourtant, cela ne leur ressemble pas du tout. Une crise d’adolescence ? Ce serait trop facile. La fatigue ? Certainement pas. Lorsque Pome revient des cours avec un bleu au visage, le doute n’est plus permis : quelque chose ne va pas. Depuis l’arrivée d’une nouvelle au collège, tout semble détraqué. Une nouvelle… quelle nouvelle ? Verte et Pome ne veulent absolument pas en parler. Dès que l’on prononce son nom, une scolopendre surgit ! Et que fait la police dans ces cas-là ? Et que font les sorcières ?

 

Mon avis :

 

Avant de commencer à vous parler de ce sympathique petit roman jeunesse, j’en profite pour vous parler de son éditeur. Vous connaissez bien évidemment l’Ecole des loisirs, vous savez ceux qui publient depuis (presque) toujours les albums et romans que vous avez dévorés pendant votre jeunesse, ceux qui ornaient les étagères des bibliothèques de nos différentes classes de maternelles et de primaire (on peut même dire du collège car l’école des loisirs est partout !). Bref, vous voyez de qui je parle. Et bien l’école des loisirs aura  50 ans en 2015 !!!!!!! Ça se fête ça !

Du coup, pour l'occasion, un nouveau site internet a été créé sur lequel vous retrouverez  toutes sortes de surprises pour petits et grands à partager. Et puis prochainement, à la bibliothèque La Part-Dieu à Lyon (du 8 avril au 29 août 2015) et à la BNF à Paris se tiendra une grande exposition : L'incroyabilicieux anniversaire ! 

Et moi j’en ai profité pour vous faire un petit billet de présentation (comme si c’était nécessaire…).

blaise_ballons -® Claude Ponti (232x300).jpg

Revenons en maintenant à Mauve.

 

Ray ne comprends plus sa petit fille Verte ni son amie Pome et leur étrange comportement le tracasse. L’inquiétude finir par l’envahir quand Pome revient du collège avec un hématome au visage et qu’un voisin vient lui faire part des problèmes de voisinage liés à Clorinda (la maman de Pome). La responsable : Mauve. Hors de question d’en rester là et puis qui est donc cet Albin Fontaine-Desfontaines, nouveau voisin un peu trop parfait ?

 

Quelle famille ! Il y en a à droite, il y en a à gauche. Cette famille décomposé, recomposée, éparpillée (et en même temps plus unie qu’elle n’y parait) est un peu particulière : Pome et Verte sont des sorcières, comme leurs mères respectives Clorinda et Ursule, la grand-mère Anastabotte et son amie Euphronie.

En commençant Mauve, je ne connaissais ni Verte ni Pome, les premiers titres de cette série. Il m’a fallu alors un petit temps d’adaptation pour situer qui est qui et je n’ai pas été véritablement attachée aux personnages, mais ça ne m’a pas vraiment posé de problème pour la compréhension.

 

Mauve est un roman choral qui, en 200 pages, ne manque pas d’action et de suspens. La petite Mauve, nouvelle élève au collège, vient mettre un sacré remue-ménage dans la petite vie tranquille de ce petit monde (un peu trop tranquille d’ailleurs, au point de voir ces sorcières assoupies et aveugles face au Mal qui gagne du terrain). Et si vous pensez qu’il s’agit simplement d’une histoire de mauvaise camaraderie, vous vous trompez bien  évidemment. Ça va chauffer ! 

Les enfants apprécieront cette histoire qui parle de harcèlement à l’école, de  la nécessité de réfléchir par soi-même, des jugements hâtifs (et des boucs émissaires) qui peuvent entraîner de lourdes conséquences, des liens familiaux et des familles éclatées qui peuvent restées soudées. Pour autant le ton n’est pas spécialement grave car il y a dans ces pages de la légèreté et une bonne des d’humour. Du fait des changements de voix, l’histoire gagne encore en rythme et permet de visualiser le scénario sous de multiples angles.

 

J’ai trouvé ce texte intelligent par sa manière réaliste et fantastique de poser des sujets actuels, qui peuvent toucher tous les lecteurs, quel que soit leur âge. J’ai particulièrement aimé commencer la lecture de façon classique, avec des personnages et des scènes réalistes puis voir doucement basculer l’intrigue dans l’univers des sorcières fait de mystère et de merveilleux.  C’est pétillant, dynamique et assez loufoque par moment. Les rapports entre les différents personnages, peu communs, sont très sympa et les dialogues vifs. Je regrette quand même de ne pas en avoir appris plus sur Mauve (qui donne quand même son nom au roman) et cette fin un peu trop happy end à mon goût.

 

En bref : Mauve est une histoire (de chasse aux sorcières version années 2000) dynamique qui parle de tolérance et de différence et permettra aux enfant de prendre conscience des conséquence de certains comportements.

 

Marie-Desplechin.jpg.jpg

Petit info en plus : ce roman de Marie Desplechin a été élu meilleur roman jeunesse de l’année par Le Parisien - Aujourd'hui en France.  

 

2903655652 (105x173) (105x173).jpg  2212029980 (110x173) (110x173).jpg

 



26/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 281 autres membres