Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Jo Witek et Margaux Motin : Mentine 3, Pas de cadeau !

Mentine, Tome 3 : Pas de cadeau ! de Jo Witek (auteure) et Margaux Motin (illustratrice)   4/5 (11-06-2016)

 

Pas de cadeau ! (284 pages) est paru le 10 février 2017 aux Editions Flammarion Jeunesse.

 

9.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

De retour à Paris, Mentine retrouve sa famille, sa vie, ses amis. Avec sa copine Johanna, elles décident de monter un groupe de rock. Mentine est prête à tout pour réaliser son nouveau rêve. Alors, sans les prévenir, elle utilise la carte bleue de ses parents pour acheter des instruments. Afin qu'elle apprenne la valeur de l'argent ils l'envoient faire du bénévolat. Privée de Noël, privée de cadeaux, Mentine doit affronter sa terrible punition.

 

Mon avis :

 

Après Privée de réseau ! et Cette fois c’est l’internat ! voici Mentine 3, pas de cadeau ! ce nouvel opus peut se lire sans avoir lu les deux premiers, mais tout l’intérêt réside quand même dans l’attachement à cette jeune fille pétillante alors si vous voulez la connaître, commencez par le premier (ce n’est que du bonheur) et si vous êtes vraiment têtus et tenez vraiment à découvrir ce  roman, et bien allez-y vous ne serez pas perturbés ou déçus pour autant, mais vous passerez à côté de deux sympathiques titres.

Petit rappel : Mentine Green est une adolescente précoce qui avait un peu de mal avec le système scolaire classique et que ses parents ont fini par envoyer dans un (super) internat en Suisse. Elle a aujourd’hui 14 ans et est de retour à Paris. Et, comme tous les ados il lui arrive de dépasser les bornes et de faire quelques bêtises (des grosses aussi !). Tout ça pour sa grande amie Johanna Estamplade qui passe par une période difficile et qu’elle a décidé d’aider.

 

Nouvel opus de cette super série, Mentine 3 reste totalement dans la lignée et la continuité des précédents. Les parents (autant que les ado) y sont très bien décrits (stricts dépassés, cool, compréhensifs…), et sans tomber dans l’exagération et l’absurde, Jo Witek arrive à faire sourire de situations crédibles et proches du réel.  En tant qu’adulte, qu’ancien ado ou en tant que grand enfant, tout le monde s’y retrouve. Mentine parle à tout le monde : elle nous rappelle, à nous parents, quelques souvenirs de jeunesses et permet de faire prendre conscience aux plus jeunes de la gravité de leurs actes.

Et oui, parce que ce n’est pas parce que Mentine est une enfant peu commune (du fait de sa précocité), elle reste malgré tout une ado tout à fait normale, alors l’identification reste fluide et naturelle.

 

Préjugés, différences sociales (parce qu’on n’est pas tous issus d’une jolie famille du XIX arrondissement encline  la culture), amitié (Mentine redécouvre ici Johanna et, avec elle, une nouvelle culture) et répercussions des actes et mensonges…Sous ses airs de de lectures de jeunes collégienne (un peu gamine), Mentine est une série à fort potentiel. On y trouve beaucoup de sujet liés à l’adolescence, évidement, abordés de manière intelligente, drôle et toujours concrète. C’est une lecture pragmatique qui fera réfléchir les jeunes et peut être les dissuader d’avoir quelques intervenions inconsidérées.

 

L’écriture de Jo Witek est toujours aussi dynamique, pas difficile et proche du langage « jeune » (il ne faut pas oublier que la narratrice est une jeune fille de 14 ans), sans être « bébête ». Mentine est intelligente et très ouverte, elle n’hésite pas à partager son savoir avec le lecteur (qui, par quelques petites touches, ni vu ni connu, élargit sa culture générale), et son récit devient vite addictif.

 

Conclusion : Continuez à nous faire sourire, à nous toucher et à nous parler Madame Witek à travers votre sympathique, sensible, têtue et attachante Mentine !



31/03/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres