Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Veronica Rossi : Never Sky 1, Sous le ciel de l'impossible

Never Sky / La Série de l'impossible, tome 1 : Sous le ciel de l'impossible  de Veronica Rossi  4/5 (30-12-2013)

 

Never Sky, premier épisode de la Série de l'impossible, est paru le13 septembre 2012 dans la collection Grand Format des Editions Nathan.

 

images (117x173).jpg  images (2) (109x173).jpg  images (1) (114x173).jpg

L’histoire (éditeur) :

 

Les mondes les ont tenus séparés. Le destin les a réunis.
Aria a vécu toute sa vie dans le dôme de protection de la Contemplation. Son monde entier a été confiné à ces lieux, elle n'a jamais pensé à rêver de ce qui se trouve au-delà de ces portes. Alors, quand sa mère disparaît, Aria sait que ses chances de survivre dans ce désert à l'extérieur assez longtemps pour la retrouver sont minces. Aria rencontre ensuite un étranger nommé Perry qui est aussi à la recherche de quelqu'un. C'est aussi un sauvage mais il pourrait être son meilleur espoir de rester en vie. S'ils peuvent survivre, ils sont le meilleur espoir de l'un l'autre pour trouver des réponses.

 

Mon avis :

 

Après Hunger Games et Divergent, Never Sky est LA série dystopique à ne pas rater ! Veronica Rossi   nous offre un concentré d’action qui ne s’essouffle jamais.

Même si on est un peu dans l’obscure durant les première pages (le manque d’informations et d’explications liées au contexte est indiscutable mais pas préjudiciable), j’ai tout de même été embarquée avec un facilité déconcertante dans l’intrigue qui débute de façon presque banale (des ado en train d’enfreindre des règles imposées dans la cité),  lorsque les événements tournent au vinaigre et imposent la jeune Aria à l’exclusion en dehors du dôme, là où se trouvent tous les plus grands dangers : le ciel d’Ether  (sorte d’orage électrique),le désert et les Sauvages. Il lui faut d’ailleurs très peu de temps pour faire la rencontre de l’un d’eux : Peregrine (dit Perry), qui voit en elle un bon moyen de retrouver son neveu, kidnappé par l’armée des  Sédentaires (habitant du Dôme).

 

Je ne vous parlerais pas spécialement de l’écriture de Veronica Rossi  que j’ai trouvé vraiment loin d’être désagréable (sans pour autant être dotée de qualités particulières). C’est dynamique et l’alternance des points de vue accentue l’avancée rapide dans le récit.  La grande qualité de ce livre tient surtout à son histoire. Ça bouge, c’est plein d’action, les descriptions ne s’étendent pas sur des pages, le suspense est présent juste comme il faut, et le duo Aria/Perry marche super bien. Ce sont deux personnalités fortes qui se dévoilent progressivement l’un à l’autre et au lecteur. Ajoutez à cela des personnages secondaires sympathiques, effrayants, énigmatiques et antipathiques, un gouvernement détestable, des histoires de famille et des complots, et enfin la petite romance…Bref, pas le temps de s’ennuyer dans ce premier tome Never Sky.

 

J’ai apprécié l’univers mis en place par Veronica Rossi : un monde divisé entre l’extérieur (démonisé par les Sédentaires, et qui se révèle parfois vraiment cruel) et l’univers de la Rêverie où vivait Aria (dominé par le virtuel et qui semble cacher pas mal de secrets). Le contraste entre les deux peuples est très justement rendu je trouve (sans tomber dans l’excès) avec toutefois des nuances qui  montrent que les Sauvages ne sont pas toujours ceux que l’on désigne comme tels.  Ce monde apocalyptique (qui m’a un peu fait penser à Uglies de Scott Westerfeld) se révèle finalement après quelques pages et tout au long du livre, pour livrer alors de grosses surprises !

 

Never sky est donc un divertissement classé YAL (Young Adult Literature) à la hauteur de ce qu’on peut demander à ce genre de littérature. Un premier tome que je suis contente d'avoir dans ma biblio. Alors encore un grand merci à Cajou pour ce joli cadeau !!!!



10/01/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres