Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Tony Johnston et Hadley Hooper : Un petit pas de géant

Un petit pas de géant  de Tony Johnston (auteur) et Hadley Hooper (illustrations)    4/5 (12-06-2018)

 

Un petit pas de géant (48 pages) est disponible depuis le 3 mai 2018 dans la collection pastel des Editions Ecole des Loisirs (traduction : Aude Gwendoline).

 

0TL.jpg

 

L'histoire (éditeur):

 

Lizzie se rendit au parc. Elle joua. Elle courut. Elle approcha d’un chien… et se figea net. « N’aie pas peur », dit le vieux monsieur timide à qui appartenait le chien. « Est-ce qu’il aboie ? » demanda Lizzie. Lizzie apprivoisa ses peurs au fil de ses questions.

 

Mon avis :

 

Lizzie, lors d’une ballade au parc, fait la connaissance d’un vieux monsieur promenant son chien. Effrayée, la fillette réussit, avec l’aide et les encouragements de vieil homme, à s’approcher de l’animal et même à le caresser. Apprivoisant ses crainte et avec l’autorisation du propriétaire Lizzie  va même jusqu’à faire la promenade de la chienne Cécile toute seule.

 1L.jpg

 

Avec un petit brin d’humour, à travers des personnages touchants (une fillette proche du lectorat, un vieux monsieur timide, une maman bienveillante peu visible mais malgré tout constamment présente) et un texte réconfortant, Un petit pas de géant met en avant la confiance en soi et la conquête de ses appréhensions.

 

 3L.jpg

 

Un petit pas de géant est un album jeunesse qui mise sur la brièveté des textes (juste les mots essentiels et la répétition simple mais efficace de l’expression « un petit pas de géant ») et des illustrations lumineuses, douces, joyeuses (tantôt en gros plan, tantôt en plan large) pour parler des craintes et de la meilleure façon de les dompter : petit à petit, sous l’œil approbateur et bienveillant des adultes.

 

 4.jpg

 

Bref : un livre plein de sourires qu’il ne faut surtout pas regarder sous l’œil craintif du parents face aux inconnus abordant les jeunes enfants, car maman veille (à distance mais toujours présente).

Un petit pas de géant vise essentiellement à parler avec son enfant de ses peurs (des chiens comme d’autres) et à apprendre  petit à petit à y faire face et les dépasser.



28/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres