Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Tahereh Mafi : Insaisissable 1.5, Ne me résiste pas

Insaisissable, tome 1.5 : Ne me résiste pas de Tahereh Mafi   4,5/5 (23-10-2013)

 

Insaisissable, tome 1.5 : Ne me résiste pas (123 pages) est paru le 10 octobre 2013 aux Editions Michel Lafon.

 

imahhhges (1) (110x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Juliette m’a échappé.

J’ai échoué.

Elle me déteste.

Je me déteste d’autant plus. 

Elle me détruit de l’intérieur.

Je deviens fou. 

« Je suis tombé fou amoureux d’elle. Ça fait tellement mal. De toute ma vie je n’ai jamais ressenti ça. J’ai éprouvé la honte et la lâcheté, la faiblesse et la force. J’ai connu la terreur et l’indifférence, la haine de soi et le dégoût de tout. Et pourtant je n’ai jamais connu un sentiment aussi atroce, aussi paralysant. Et ça ne fait qu’empirer. »

Entrez dans l’esprit tourmenté de Warner

 

Mon avis :

 

Avis à tous les fans et plus largement à tous ceux qui ont bien accroché à la série Insaisissable, jetez-vous sur ce titre !

Ne me résiste pas, petit aparté qui se situe entre le Ne me touche pas et Ne m’échappe pas, est indispensable pour bien saisir la personnalité de Warner, LE méchant de la série. Et comme de par hasard, Warner, et bien vous savez quoi, c’est pas vraiment un méchant… C’est plutôt un mec bien, juste pas mal tourmenté mais avec un cœur gros comme ça ! Ah ça vous épate hein ! Et bien pour en savoir plus, je vous invite à lire ce rikiki (120 pages à peine) livre à la couverture masculine mais tout aussi jolie que les précédentes.

 

Bon, je ne peux décemment pas vous laisser avec ces 5 lignes d’article et puis je meurs d’envie de vous en dire plus alors je me lance.

 

Alors voilà, on retrouve ici Warner, qui s’est fait tirer dessus par Juliette à la fin du premier tome. Cette dernière  s’est enfuit avec Adam Kent et Kenji Kishimoto de la base militaire, où elle séjournait (plus captive qu’en vacances, pour ceux qui n’ont pas encore lu ce premier tome…).  Blessé et réellement mal en point, Warner tente de se remettre mais rien n’y fait. Il est de plus en plus traumatisé par la disparition de celle qui le trouble au plus haut point. Et oui, Warner n’est pas seulement tombée sous le charme de la belle Juliette Ferrars, il est complètement fasciné, admiratif, envoûté…Bref, accro ! En fouillant sa cellule, il tombe sur le journal qu’elle rédigeait (depuis son enfermement en hôpital psychiatrique jusqu’à sa détention dans sa dernière cellule) et tout aussi secrètement que de façon addictive il le dévore. Le voilà partagée entre son désir de retrouver celle qu’il aime et de mettre la main sur les deux traîtres, mais son père a d’autres projets concernant cette prisonnières (des plans que Warner est loin d’approuver)…

 

Tahereh Mafi offre aux à ses lecteurs une nouvelle remarquable et appréciable, en levant le voile sur un personnage cruel de premier abord, dont on ne savait finalement pas grand-chose, si ce n’est qu’il est le Commandant en chef du Secteur 45 et que son père n’est autre que le Commandant suprême du Rétablissement. Ah, tiens en parlant du Rétablissement, vous vous posiez certainement des questions sur ce gouvernement, et  bien voilà quelques réponses : la pollution a engendré maladies et des modifications génétiques des plantes et des animaux, entraînant la mort à grande échelle et la famine. Alors, le Rétablissement est arrivé comme sauveur. Sensé aider et sauver les populations, il s’est en fait contenter de les contrôler et les parquer.

Ne me résiste pas nous plonge dans la tête de Warner, nous faisant vivre ses craintes et ses doutes (et aussi quelques souvenirs). Le texte, raconté de son point de vue, permet de s’en faire une meilleure idée, plus vraie et plus nuancée. Cet homme qui est apparu dans Ne me touche pas, sous les traits d’un monstre sans cœur, insensible et froid n’est qu’une façade, celle qui convient le mieux à son rôle de Régent et surtout la seule que son père autorise.  Après trois jours d’inconscience ce dernier le somme d’ailleurs de se ressaisir, ne supportant ni l’échec, ni la moindre forme d’empathie de la part de son fils. Warner/père est un homme sans scrupules et sans pitié. Tel père tel fils, me direz-vous… et bien la ressemblance n’est qu’en apparences…et les apparences sont souvent trompeuses.

 

On comprend ici que l’image que Warner s’est créée est loin de sa vraie personnalité. C’est un jeune homme très sensible qui dégage beaucoup de souffrance (autant au contact de son père, qu’en lisant les pages barbouillées d’écriture Juliette) et qui  ne tient pas à monter ses faiblesse quitte à souffrir davantage. A la lecture de Ne me résiste pas, la série prend un tout autre sens, plus complexe elle devient moins naïve. Les méchants ne sont donc pas tous méchants… Tiens donc. Et quand en plus il s’agit du chef des méchants, ouille, ouille, ouille, mais comme va évoluer cette série ? 

Le troisième tome (Ne m’abandonne pas) s’annonce forcément très prometteur maintenant qu’on en sait un peu plus sur un des personnages les plus importants de la série Insaisissable. On regrette un peu de refermer ce livre si vite, mais vraiment ravi que l’auteure nous ait livré ce petit bonus !

 

Mon avis sur les deux tomes précédemment publiés :

9782749916514.gif   insaisissable-tome-2---ne-m-echappe-pas-3764203-250-400 (109x173).jpg



25/10/2013
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres