Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Andrew Fukuda : Traqué 1

Traqué, tome 1 d’Andrew Fukuda   5/5 (28-03-2013)

 

Traqué, tome 1 (348pages) sera disponible dès le 4 avril 2013 aux Editions Michel Lafon. Site de l’auteur ici

 

 

L’histoire (éditeur) :

 

Gene est l'un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l'un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu'il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu'il se fond parmi ceux qui n'hésiteraient pas à le tuer s'ils découvraient sa véritable nature.
Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l'évènement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D'autant qu'une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu'il n'a pas le droit d'avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.
Gene a la rage de vivre... mais vaut-elle le prix de son humanité ?

 

Mon avis :

 

N’est-ce pas que cette quatrième de couverture fait envie ? Si vous hésitez à sa lecture, n’hésitez plus, car le récit est à la hauteur de ce résumé alléchant.

 

Traqué a le mérite de vous embarquer dès la première page. En plus d’entrer immédiatement  et intensément de l’histoire, le lecteur est  tenu par le suspens du début à la fin. J’ai dévoré ce roman !

 

Je ne m’attendais pas à ça et ne pense pas spoiler en vous disant que l’on a à faire à des vampires. L’originalité du roman d’Andrew Fukuda est d’avoir supplanter notre monde par celui des vampires (un peu à la façon de La planète des singes). Ce sont eux qui règnent, et nous (pauvres humains que nous sommes) sommes l’espèce étrange, incongrue, étudiée, disséquée, reléguée au rang de chair fraîche malheureusement  en voie d’extinction. Parmi les vampires, Gene tente de survivre. Dernier survivant de l’espèce humaine (croit-il), il se fait passer depuis toujours pour l’un d’entre eux, usant d’un parfait mimétisme. Depuis la mort de son père il y a 7 ans, sa vie est dirigée par les règles qu’il lui a enseignées afin de passer inaperçu et de se fondre au mieux dans la masse. Sa vie en dépend. C’est un combat au quotidien pour ne montrer aucune émotion humaine, ne pas éternuer, tousser, bailler, ne dévoiler ni poil, ni sueur, ni odeur…et surtout ne pas saigner ! Sans quoi il serait dévoré tout cru.

Quand l’annonce d’une nouvelle édition de chasse à l’homiféré est faite, toute la population de 15 à 65 ans est ultra excitée, d’autant qu’il y a dix an qu’une chasse n’a pas été organisée par le Patron. Lors de la loterie, Gene et 6 autres vampires sont sélectionnés pour devenir Chasseurs. Le voilà embarqué pour 5 jours (ou plutôt nuits) de préparation avant l’ouverture de cette « chasse à l’homme ».

 

Traqué est un roman original. L’idée de la chasse qui dirige l’intrigue est assez simple, mais cache de nombreux mystères, alliances et révélations. Ce premier volet donne un aperçu du monde d'A. Fukuda et de la place de l’homiféré. Même si j’aurais vraiment aimé en savoir plus sur ce peuple et surtout savoir comment l’espèce humaine a pu devenir l’espèce inférieure, le tout est très bien construit et suffisamment détaillé pour être clair et accrocheur.

 

Gene, le protagoniste, est attachant (mais un tantinet agaçant avec sa vision erronée de l’homme). Son histoire personnelle, accentuée par sa solitude constante, le rend touchant. L’auteur décrit très bien ce qu’il endure quotidiennement,  c’est terrifiant ! Et quand il se retrouve en formation sans eau, rasoir, savon…la tension monte d’un cran, croyez-moi.

 

Comme évoqué au début de mon billet, Traqué tient l’attention du lecteur et ne la lâche pas. Andrew Fukuda a une écriture fluide. Ton récit est écrit du point de vue de Gene, ce qui ne manque pas de créer une tension supplémentaire. Forcément en tant qu’humain on s’identifie avec une incroyable facilité et l’empathie est plus que présente. Elle domine. L’auteur ne mâche pas ses mots (même si pour autant le livre n’est pas à dominante gore) et il mélange action, narration, description, romance et dialogue avec équité. J’ai vraiment apprécié ce roman, autant pour l’histoire que pour le style.  Les rebondissements (prévisibles pour certains) donnent du rythme et relancent l’intérêt. Quant au cliffhanger….la suite n’a pas intérêt à traîner, car je veux savoir !!!!

 

En deux mots :  Traqué est un premier tome passionnant à la tension omniprésente.

Un grand merci à Camille pour cette avant-première ! 

 

    



28/03/2013
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres