Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sophie Audouin-Mamikonian : Indiana Teller 2 : Lune d'été

Indiana Teller 2 : Lune d'été de  Sophie Audouin-Mamikonian             5/5 (08-04-2012)


Avant de commencer, je tiens à dire une grand grand grand merci aux Editions Michel Lafon qui ont eu la gentillesse de me faire parvenir ce roman. J’ai trouvé que le premier volet Lune de Printemps était très bon, et ce tome deux est à la hauteur voir même meilleur.

Indiana Teller, Tome 2 : Lune d'été (368 pages) est disponible depuis le 29 mars 2012 aux Editions Michel Lafon.




L’histoire (éditeur) :


Dans les interminables plaines du Montana s’étend le Lykos Ranch. Alentour, les voisins sont loin de se douter que ses occupants sont les membres de l’un des clans de loups-garous les plus puissants d’Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller. Alors qu’Indiana se remet à peine de l’enlèvement de sa mère, le père de sa petite amie Katerina est sauvagement agressé, laissé à moitié mort. Une seule certitude : cette attaque n’est pas d’origine humaine. Le jeune homme est prêt à tout pour découvrir l’auteur de cet ignoble crime. À moins qu’il ne s’agisse d’un complot visant à l’éloigner des siens... et à détruire ce qui l’unit à celle qu’il aime ? Entre une nouvelle menace vampire et les haines qui déchirent les clans, Indiana a plus que jamais besoin de ses dons de rebrousse-temps pour élucider ces mystères. Saura-t-il maîtriser ce pouvoir capricieux? Et comment protéger Katerina de ces sombres machinations ? Car la nuit, tous les loups sont gris, et un traître pourrait bien se cacher parmi eux...
Oseriez-vous défier les lois du clan ?


Mon avis :


Sophie Audouin-Mamikonian a eu la bonne idée de faire commencer Lune d’été par un pré-prologue résumant le tome précédent. En plus d’être agréables, ces 7 pages sont bien utiles, pour ceux qui ont lu Lune de Printemps, pour se remettre en mémoire les éléments clés. Pour les autres, elles permettent de faire connaissance avec les personnages principaux et de connaître (de façon très synthétique) l’histoire. Après cette remise en mémoire et une introduction tout en douceur, le récit commence très fort par l’attaque (assez violente) du père de Katerina (la petite ami du héros). L’enquête s’oriente forcément vers Brandkel (père) qui a déjà enlevé la mère d’Indiana et dont le fils est toujours amoureux de la belle Katerina. Mais rien n’est simple et surtout les personnages se retrouvent rapidement entraînés dans une série d'd’évènements qui ne leur laissent aucun répit.

 

Ce tome deux est vraiment basé sur l’action. Si Indiana ne se repose pas, le lecteur non plus. Pas un seul temps mort, la tension est constante. J’ai trouvé que le récit ne s’essoufflait pas. Il faut au contraire bien s’accrocher car ça va vite et les rebondissements s’enchaînent à toute allure.


Les personnages qui ont fait Lune de Printemps sont toujours présents mais forcément moins développés. Indiana reste fidèle à lui-même : courageux, drôle et amoureux. Katerina a pris une sacrée dose de confiance en elle (un peu trop à mon goût car j’ai trouvé un trop grand décalage avec sa personnalité du  premier volet). Chuck, nigaud au grand cœur, et Axel (mon préféré) sont toujours aussi fidèles, prêts à tout pour Indiana. Les liens qui unissent ces personnages se resserrent et se précisent. J’ai apprécié voir la grand-mère du protagoniste prendre part à l’action et connaitre d’avantage les faits liés à la mort de son fils. Le pouvoir d'Indiana apporte des révélations et donne de nouvelles trounures dans ses rapports avec sa famille.


On voit surtout arriver ici de nombreux nouveaux personnages qui donnent une  nouvelle tournure à la saga. Si le premier était axé sur les loups-garous, le second fait apparaitre les fées, les sorciers et surtout les vampires. L’auteure n’hésite pas à leur prêter de nouveaux pouvoirs (résistance aux UV, charme spectaculaire…)  tout en conservant tout de même beaucoup d’éléments qui ont fait la légende de ses êtres surnaturels. Annabelle, la puissante et charmante SangVol (dont Axel tombe sous le charme), Brandon (le méchant), Erik, le chirurgien-vampire (indispensable en ces temps de guerres)… A noter : la fin du roman offre un lexique très intéressant sur les différentes créatures extraordinaires.


Sophie Audouin-Mamikonian utilise les éléments qui ont fait le succès de  Lune de Printemps : une histoire qui tient en haleine, un rythme intense, une intrigue bien ficelé et des dialogues sympathiques. Indiana, toujours plein d’humour, reste le narrateur pour notre plus grand plaisir. L’adéquation entre intrigue tendue et répliques drôles et ironiques est bonne. Les allusions littéraire, musicales et télévisuelles d’aujourd’hui (Abigail, la laborantine gothique de NCIS, Les experts, Rihana, Grey’s Anatomy, Twilight, Underworld, Black Eyed Peas…) intègrent très bien à la réalité le récit basé sur le légendaire. En plus d’impliquer le lecteur, ces clins d’œil apportent un peu de légèreté à une action super soutenue qui prend le lecteur pour ne plus le lâcher. On va de découvertes en découvertes pour arriver à un dénouement qui annonce un tome 3 prometteur.


Ceux qui ne connaissent pas ce personnage, qu’attendez-vous ? Indiana Teller 2, Lune d’été est un roman (jeunesse) captivant mélangeant humour, amour et intrigue palpitante.  Il peut très bien se lire seul (tous les détails sont bien expliqués, parfois même trop répétés) mais je vous conseille tout de même d'attaquer le premier, vous ne serez pas déçus.

 

Petite info pour ceux qui sont dans le coin : le mercredi 11 Avril à l’Hotel Tsanteilena, route Olympique, au cœur de  Val d’Isère, a lieu un goûter- dédicace (et conférence). Les renseignements sont sur le site officiel Indiana Teller.

 

Autre article :

 

 

 

 



10/04/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres