Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sigrid Baffert et Sandrine Bonini : Igor et Souky à la conquête de l'espace

Igor et Souky à la conquête de l'espace de Sigrid Baffert (auteure) et Sandrine Bonini (Illustrations)   4,5/5 (20-06-2018)

 

Igor et Souky à la conquête de l'espace (48 pages) est disponible depuis le 24 mai 2018 dans la collection  Les balades d’Igor et Souky des Editions des Eléphants

 

2L.jpg

 

L'histoire (éditeur) :

 

Mémé Victoire, l'arrière-grand-mère d'Igor, fête ses 102 ans ! Pour l'occasion, elle invite toute la famille à T oulouse et fait la connaissance de Jaya, la nouvelle compagne de Vincent, et de sa fille Souky. En apprenant que la fillette rêve de devenir astronaute, elle grimpe sur sa mémémobile et entraîne les enfants à la Cité de l'Espace, où Igor et Souky observent de vrais engins spatiaux, voyagent aux confins du cosmos et découvrent le quotidien d'un astronaute à bord de l'ISS. En filigrane, l'histoire de cette famille recomposée se renforce. Souky, qui a presqu'un siècle d'écart avec son arrière-grand-mère d'adoption, partage le même caractère d'exception. Peut-être réalisera-t-elle le rêve de Mémé Victoire qui, à son époque, n'a pu devenir astronaute...

 

Mon avis : 

 

Igor et son papa Vincent vivent avec Souky et sa maman Jaya.

D’ici quelques jours mémé Victoire, l’arrière-grand-mère d’Igor fête ses 102 ans et elle est impatiente de voir arriver cette famille recomposée dans sa maison au bord de la Garonne.

A leur arrivée, elle fait la connaissance de la nouvelle compagne de son petit-fils, Jaya, et de sa fille Souky qui rêve de devenir astronaute. Alors, comme Mémé a toujours eu envie de visiter une fusée, pourquoi ne pas emmener la petite famille à la Cité de l’Espace, voir à Ariane  5 et tous les engins aérospatiaux qui y sont exposés.

 

A travers la visite des enfants et Mémé Victoire (qui, a plus de 100 ans, n’a rien perdu de son énergie) à la Cité de l’Espace, on découvre nous aussi un univers et, à coup d’anecdotes et d’informations délivrées de manière naturelle dans la narration et  les dialogues sous formes de bulles, on apprend beaucoup. L’apprentissage se fait toutefois  sans avoir la sensation de lire un livre informatif ou encyclopédique. Bien au contraire, c’est très fluide et le déroulé de l’histoire, autant que les illustrations, donnent davantage l’impression de lire une aventure.

Attaché à l’histoire d’Igor et Souky (qui en filigrane évoque la famille recomposée) et totalement pris dans leur visite aux cotés de cette incroyable arrière-grand-mère, on se laisse prendre au jeu de la connaissance,  abordant au passage une multitude d’informations liées à l’espace.

Et pour rassasier les esprits un peu plus curieux, l’ouvrage se termine par quelques dates et des réponse à des questions que de nombreux enfants se seront certainement (Pourra-t-on habiter un jour sur Mars ? par exemple).

 

Je ne connaissais pas du tout cette série « Les ballades d’Igor et Souky » et c’est une vraie bonne découverte (sept autres titres sont déjà disponibles). Les illustrations ont de jolies couleurs douces et ne noient pas le lecteur sous une tonne de détails. L’essentiel (les personnages et les éléments importants) sont davantage marqués et ressortent naturellement.

Quant aux textes, je trouve que l’alliance bulles et narration classique est une très bonne idée. Il y a autant de texte mais l’effet « aéré » donne l’impression d’être davantage à la portée des lecteurs les plus récalcitrants, quant aux jeunes lecteurs débutants, ils apprécieront la fluidité de la lecture grâce aux phrases courtes disséminés partout.

Ici à la maison, les monstres aiment les livres mais on vraiment du mal avec la lecture, et encore plus quand ils estiment que le texte est trop long. Il n’en a pas été question ici, on s’est amusé à se partager ma lecture (l’un les dialogues, l’autre l’histoire). Et puis, bien que le thème de la conquête de l’espace soit au centre de ce petit livre, il est aussi beaucoup question des liens familiaux et finir en plein anniversaire, la famille réunie, ramenant le lecteur au sein de l’histoire plus que dans le documentaire, c’est très plaisant.

 

 51VWCXNudcL.jpg 51wvqaEGWNL.jpg 71Hx0Z+sO5L.jpg 71ILFVcE5ML.jpg 71LwLW07h6L.jpg 71MZ9a9ICrL.jpg 71Xp4rCHpWL.jpg

 

 

Igor et Souky, à la conquête de l’espace est un docu-fiction bien fait qui a beaucoup intéressé les enfants. C’est un bon moyen pour éveiller leur curiosité sur certains thèmes, sans craindre de perdre leur intérêt.



28/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres