Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sara Blaedel : Les filles oubliées

Les filles oubliées de Sara Blaedel   4,5/5 (18-11-2015)

 

Les filles oubliées (320 pages) est paru le 12 novembre 2015 aux Editions Terra Nova.

 

couv71735345 (111x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Le corps d'une femme est découvert dans une forêt isolée du Danemark. Une cicatrice sur le visage aurait dû rendre son identification facile, mais personne n'a signalé sa disparition. Louise Rick, enquêtrice au Département des Personnes Disparues, lance un appel à témoins. Une femme âgée reconnaît la victime qu’elle a connue enfant. Il s’agit d’une certaine Lisemette, qui fut internée autrefois dans un hôpital psychiatrique. Comme les autres enfants de cette lugubre institution, Lisemette était une « fille oubliée », abandonnée par sa famille. L’enquêtrice fait alors une autre découverte troublante : la victime avait une sœur jumelle. Et toutes les deux sont censées être mortes depuis une trentaine d'années...

 

Mon avis :

 

Je craignais qu’avec ce thriller danois je ne me retrouve face à un titre un peu lent, dans la lignée de beaucoup de thrillers nordiques, dont l’ambiance est  pesante et l’intrigue souvent traînante. Même si j’aime ce genre de littérature, je n’avais pas envie de ça du tout.

Rien de ça du tout ici finalement puisque au contraire le rythme est constant est bien soutenu. Ainsi, l’histoire décolle plutôt rapidement et la suite ne laisse aucun sentiment de lenteur, de lassitude ni d’ennui.

 

Les différents mystères  autour de la série de meurtres et autour du personnage principal, les multiples rebondissements et le fait aussi que l’on découvre (en même temps que Louise Rick, enquêtrice de l’agence des enquêtes spéciales depuis 2 semaines) le nouveau service avec ses aléas alimentent très bien l’histoire et ne donne à aucun moment le sentiment de ne pas avancer.

 

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre de Sara Blaedel, septième mettant en vedette Louise Rick et premier concernant le nouveau service où elle vient d’être affectée chargée de résoudre les disparitions d’origines criminelles, au point d’être déçue de ne pas avoir connu ce personnage avant. Je salue donc les éditions Terra Nova pour cette pertinente publication (qui d’ailleurs se lit merveilleusement de manière indépendante). J’espère que la suite suivra (et assez vite) car je compte continuer à suivre Louise aussi bien pour les enquêtes qu’elle devra mener (espérant qu’elles soient aussi pertinentes que celle-ci) que pour découvrir un peu plus sa petite vie perso qu’il me tarde de retrouver. Les interrogations liées à la mort de son grand amour de jeunesse restées sans réponse m’ont laissée un peu d’amertume.

 

Et sinon le fond ? Sans pour autant faire dans le très original (on retrouve ici des thèmes récurrents : tueurs en série, disparitions,  viols et meurtres de femmes), on est tout même loin du déjà-vu. Le thème des malades mentales abandonnées par leur famille dans les institutions et laissées au sort de celles-ci, apporte un plus à l’intrigue en l’enrichissant de détails peu communs. L’investigation en devient plus intéressante et intrigante.

L’auteure mise sur l’action et  se focalise sur l’essentiel. Elle ne s’encombre pas de descriptions longues et pas vraiment utiles. Ainsi l’écriture en devient plus efficace et captivante. Difficile à lâcher.

 

En bref : un sans-faute jusqu’au bout !



22/11/2015
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres