Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Oxanna Hope : Go to Hell 1

Go to Hell, tome 1 de Oxanna Hope    2/5 (11-06-2014)

 

Go to Hell, tome 1 (303 pages) est sorti le 12 décembre 2011.

 

9791090772007.gif

 

L’histoire (éditeur) :

 

Cassie n’a que 18 ans mais elle a déjà beaucoup voyagé. D’une ville à l’autre, elle tente en vain de se fondre dans la masse pour échapper à son passé. Lorsqu’elle débarque à Fairfield, elle garde encore l’espoir d’y trouver un peu de tranquillité. Cependant, dès le départ, son désir est voué à l’échec ; son franc-parler et sa beauté envoûtante la feront sortir du lot.
C’est que Cassie n’est pas tout à fait comme les adolescentes de son âge. Elle aime s’amuser, se battre et jouer avec les sentiments des autres. Brian, son nouveau camarade de lycée, en fera l’amère expérience et découvrira par la même occasion qu’elle est dotée d'un pouvoir peu commun.
La rencontre entre Cassie et son professeur de philosophie, Damian, va changer la donne. Cet homme au sourire énigmatique et charmeur est très différent de tous ceux qu'elle a croisés jusqu'ici. Lui et son frère Seven ne mènent pas une vie aussi ordinaire qu’ils voudraient bien le faire croire. Eux aussi dissimulent un secret.
Mais ils ne sont pas les seuls à en posséder un…
Entre magie noire, entités démoniaques et traques, une histoire d’amour tumultueuse qui risque de les mener jusqu’aux portes de l’Enfer ou d’ailleurs…

 

Mon avis :

 

Je mettais procuré ce livre suite à de nombreux post sur Facebook de copinautes et de billets alléchants, en pleine période de découverte de la Bit Lit (avec Chasseuse de la nuit entre autres). Et puis bon, je l’ai rangé et pouf là, pouf plus là. Heureusement après échanges avec Natiora, nous nous sommes rendu compte que pas mal de titres communs dormaient chez l’une et chez l’autre, alors pif paf pouf : lecture commune !

 

Go to hell met en scène Cassie Nolte, une adolescente de 18 ans, grande gueule, sans compromis, hautaine, la claque et la réplique cinglante faciles, antipathique à plus en pourvoir... Bref, du bonheur à l'état brut ! Elle débarque à Fairfield, dans un nouveau lycée où elle rencontre forcément de nouveaux camarades (auxquels elle ne se lie pas, bien au contraire) et de nouveaux professeurs, dont l'un sort du lot. Damian est un prof de philo de 28 ans, hyper beau gosse, sexy et assez mystérieux. Très vite ces deux là sont attirés l’un à l’autre et s’aperçoivent avoir quelques atomes crochus et un passé tout aussi mouvementé mais pour des raisons différentes…

 

Après  une première partie vraiment très lente et qui n’arrivait pas à suscité grand-chose chez moi, si ce n’est ennui et un profond agacement pour cette Cassie, aguicheuse, vulgaire et toujours prête à mettre la raclée à n’importe qui pour un oui ou pour un non (et à s’en sortir avec à peine une égratignure évidemment !), j’ai quand même fini par m’intéresser un peu plus à l’intrigue. Malheureusement, cet intérêt n’a pas été suffisant pour devenir plaisir, d’autant que le soufflé est retombé brutalement à la fin du livre. Je sais qu’il s’agit d’un premier tome, mais franchement je trouve qu’il est coupé un peu violemment quand même. Et au final, Go to hell 1 n’a que le goût de la Bit-lit mais ne vous offre rien de concret à vous mettre sous la dent.

 

Un mot pour définir les personnages : mystérieux. On se pose de nombreuses questions à leur sujet, sur leur passé et sur ce qu’ils cachent. Toutes ces interrogations  ont été, je pense, l’unique raison qui m’ont poussée à tourner les pages et ne pas reposer le livre. L’auteure distille sporadiquement des réponses. Suffisamment pour laisser entrevoir un univers fantastique intriguant (avec démons-les Solths-et monde surnaturel) mais pas assez pour nous permettre de comprendre certaines choses. Alors du coup, même s’il y a ici du rythme, on tourne un peu en rond car les éléments importants arrivent tardivement.

Au niveau du style, l’écriture est simple et le texte très visuel. Il se lit rapidement mais manque un peu d’émotion je trouve. 

 

En bref : vous l’aurez compris, ça n’a pas été spécialement ma tasse de thé. Go to hell est un roman un peu trop introductif à mon goût. Et même s’il ne manque pas d’action et que le dosage action-romance est juste, le scénario n’a pas réussi à me convaincre ni éveiller ma curiosité au point de me donner envie  d’ouvrir le second tome.

 

Qu’en a pensé Natiora 



12/06/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres