Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Laurell K. Hamilton : Anita Blake, tome 1 : Plaisirs coupables

 

Anita Blake, tome 1 : Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton      1/5 (16-05-2012)

 

Paru pour la première fois le 6 mars 2009 dans la collection Bit-Lit de chez Milady, Anita Blake 1 : Plaisirs coupables (352 pages) est également disponible dans le premier tome de l’Intégrale Anita BlakeL’intégrale (782 pages) parue le 2 décembre 2011 chez Bragelonne regroupe les trois premiers volumes de la série : Plaisirs Coupables, Le Cadavre rieur et Le Cirque des damnés.

 

 

    

 

J’ai lu ce texte dans le cadre d’une lecture commune avec Ludi et Muse.

 

L’histoire (éditeur) :


Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !


Mon avis :


Quelle déception…. Je n’ai vraiment pas accroché.


L’écriture n’est pas bien difficile mais j’ai trouvé le texte vraiment confus tout comme les dialogues, qui sont en plus sans pertinence et à l’humour lourd. Le manque de transaction entre les scènes donne une intrigue assez décousue. Certains passages complètement inintéressants m’ont paru durer TRES longtemps tandis qu’à d’autres moments on passait TROP rapidement à autre chose sans trop comprendre.

Le point positif du récit concerne le rythme qui est dans l’ensemble assez rapide (ouf, heureusement !). Même s’il y a beaucoup de rebondissements, je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire et je me suis du coup pas mal ennuyée.


Quant aux personnages, je n’ai accroché avec aucun. L’héroïne n’a rien d’attachant, je l’ai trouvée tantôt puérile tantôt vieux jeu. Elle est jeune, 24 ans, et on ne connaît pas grand-chose sur son passé à part une ou deux histoires liées à ses cicatrices. Elle est très courageuse, diront certains…et c’est vrai qu’elle brave sa peur mais certaines réactions m’ont parues peu crédibles.  

Elle a plus d’une corde à son arc : salariée pour l'entreprise Reanimator Inc et également conseillère auprès de la brigade régionale d'investigation surnaturelle BRIS. Son boulot (réanimatrice depuis 4 ans) est original et j’espère en apprendre un peu plus sur son don (et sur elle tout simplement) dans les prochains volets…


Pour ce qui est des autres personnages,  il y en a beaucoup mais ils sont tous assez peu développés. Je me suis d’ailleurs un peu perdue entre zombies, vampires, rats-garous (appelés à tort lycanthropes), goules….et humains (oui, quand même !). Au final il en ressort quelques personnages comme Edward (chasseur de vampires) et Jean-Claude (maître-vampire dont Anita est liée) qui ont retenu mon attention et qui devraient m'aider à me donner envie de lire la suite.


Plaisirs Coupables a tout de même un point qui m’a semblé intéressant : le fait d’avoir intégré les vampires dans la société.


Finalement, c’est sans grande motivation que j’ai fini ce livre et même si je n’ai pas aimé, je ne compte pas m’arrêter là. Il faut dire que j’ai le deux et le trois dans ma PAL alors j’ai bon espoir de voir une nette amélioration par la suite…




16/05/2012
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 270 autres membres