Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Mary Amato : Une guitare pour deux

Une guitare pour deux de Mary Amato     3,5/5(19-05-2013)

 

Une guitare pour deux (288 pages), disponible à partir du 23 mai 2013 aux Editions Nathan

 

   

 

L’histoire (éditeur) :

 

La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents entament alors le partage de la salle de répétition du lycée et une correspondance, d'abord acide puis plus complice. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique…

 

Mon avis :

 

Quelle agréable lecture ! Je me suis tout de suite laissée entraîner dans cette lecture jeunesse (conseillée à partir de 11 ans) marquée par musique. C’est mignon, frais, tendre, touchant…

 

Tripp  Broody et Lyla Marks n’ont (selon eux) absolument rien en commun, si ce n’est leur âge et leur lycée.  L’un s’est enfermé dans son monde depuis la mort brutale de son père. Il ne vit que pour sa musique et ne voit plus d’intérêt à ce qui l’entoure (encore moins en ceux qui l'entourent). En froid avec sa mère (qu’il appelle la Termite), il fait face et mène son quotidien comme il peut depuis qu’elle lui a confisqué sa guitare (vive les coups bas !).  L’autre, est Madame Parfaite. Elle excelle en tout et surtout en violoncelle, pour lequel elle enchaîne les auditions et vise une prestigieuse école de musique, qu’elle compte intégrer avec sa meilleure amie Annie. C’est leur goût pour la musique (avec en plus, un pépin familial pour l’un et un besoin de justifier ses envies de réussites ou tout simplement une besoin d'isolement pour l'autre) qui les conduit à utiliser la même salle de répétions. Le local B est donc partagé les jours pairs par Lyla et les jours impairs par Tripp. Lors du premier échange de salle, Lyla ne manque pas de faire part à Tripp de son manque de respect par l’intermédiaire d’un bout de papier laissé sur place. Ce message est le début d’une longue correspondance qui aboutira à une très belle amitié et une collaboration inattendue.

 

Bon, alors oui c’est carrément ado et mon résumé peut paraître assez mièvre... Et pourtant, Une guitare pour deux est un roman qui reste surprenant. On se prend très vite d’affection pour les deux gamins et on les suit avec grand plaisir.

Tripp et Lyla ont en réalité énormément en commun. Leur histoire familiale est douloureuse et difficile. Ils n’ont aucun dialogue ou véritable échange avec leur parent respectif. Tripp est en complète opposition avec sa mère, tandis que Lyla fait tout pour plaire à son père et correspondre à l’image qu’il souhaite d’elle. Elle est prête à sacrifier sa vie pour rentrer dans le moule même si elle supporte de moins en moins le poids de la pression qu’elle porte sur ses frêles épaules. Tripp est un garçon solitaire et agressif qui dissimule une grande générosité derrière sa carapace. C’est grâce à lui, que Lyla va enfin réussir à se trouver et à prendre sa véritable voie. Je les ai trouvés tous les deux hyper attachants contrairement à ceux qui les entourent : Annie  (la meilleure amie obnubilé par son plan de carrière), le père (dominateur) et la mère (totalement fermée).

 

J’ai apprécié partager leur chemin commun. On souhaite les voir évoluer vers le bonheur et s’ouvrir au monde. Et c’est ce que fait habilement l’auteure en décentrant son récit petit à petit de cette salle de répétition, à mesure que les liens entre Lyla et Tripp se forment. Le style de Mary Amato est facile et léger. A la portée d’une jeune public, ce roman mélange les écritures : paroles de chanson, messages manuscrits, SMS, mails, le tout entremêlé au récit composé de brefs chapitres. Ça se lit tout seul !

 

Une guitare pour deux est un petit livre bien sympa qui met en scène deux personnages unis autour de la musique (et plus précisément de la guitare) pour le meilleur et pour le pire. La fin, qui m’a un peu rappelé Si je reste de Gayle Forman, est certes stéréotypée mais pleine d’émotion. Une lecture d’ado qui plaira à coup sûr !

 

Vous trouverez ici le site du livre avec les différentes chansons liées à l’intrigue. 

 

 

Rien à voir, mais ce titre m’a fait penser à cette monumentale vidéo intitulée Un guitare pour 5, que j’adore !!!!!! et que je voulais vous faire partager.

La musique fait faire de belles choses !

 

 

 





20/05/2013
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres