Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Valentine Goby et Ronan Badel : Lyuba ou la tête dans les étoiles

Lyuba ou la tête dans les étoiles : Les Roms, de la Roumanie à l’Ile-de-France de Valentine Goby (auteure) et Ronan Badel (illustrateur)   5/5 (27-09-2014)

 

Lyuba ou la tête dans les étoiles (64 pages) est disponible en version poche depuis le  10 septembre 2014 aux Editions Autrement jeunesse, dans la collection Français D'ailleurs. La version album (79 pages) est paru le 21 septembre 2012, chez le même éditeur.

 

9782746730731 (132x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Lyuba et sa famille originaire du Nord-Ouest de la Roumanie, se sont installés à la périphérie de Paris dans des abris de fortune. Depuis quatre ans, la vie est rude et l’intégration difficile pour la jeune adolescente qui passe ses journées à chanter dans le RER ou à s’occuper de ses frères et sœurs. Au gré des expulsions et des changements de camps, elle rêve d’une nouvelle vie. Mais lorsqu’elle croise le chemin de Jocelyne, une infirmière passionnée d’astronomie qui lui propose de l’aide, elle décide de saisir sa chance...

 

Mon avis :

 

Comment parler aux enfants des Roms sans tomber dans le cliché et surtout sans dire n’importe quoi ? Tout simplement en ouvrant un nouvel épisode de la série  Français d’ailleurs, celui de Lyuba ou la tête dans les étoiles : Les Roms, de la Roumanie à l’Ile-de-France

 

Ce nouveau récit raconte le quotidien d’une enfant de 14 ans, arrivée de Chisineu en Roumanie il y a quatre ans, vivant à la périphérie de Paris,  ici et là  suivant les expulsions. On découvre avec elle la vie précaire de cette communauté : les difficultés pour se soigner, les journées dans le RER avec ses cousines (à défaut d’être au collège parce qu’elle n’y trouve pas sa place), les absurdités du système français, le risque constant de voir débarquer la police pour les déloger, les campements (appelés « platz ») où la précarité règne (on mange le pain récupéré à la fermeture de la boulangerie, on lave son linge qui ne sèche jamais)… mais il y a aussi des rencontres généreuses telles qu’ Anne-Marie, de médecin du monde, et Jocelyne une ancienne infirmière croisée par hasard  et qui vient changer le quotidien de Lyuba et de ses parents. Il y a aussi sa passion pour l’astronomie, et son émerveillement dans la simplicité de certains moments et la nostalgie du pays.

 

Ce carnet de route et riche d’informations véridiques, réelles, assez sombres mais pas exemptées d’espoir (celui du titre de séjour qui permet de travailler, le peu d’argent gagné et envoyé au pays où la construction d’une maison permettra plus tard de retourner vivre en Roumanie) et de générosité (avec la famille au sens large). Raconté du point de vue de la petite Lyuba, l’histoire de cette immigration subie donne à réfléchir sur l’idée que nous nous faisons de cette population. Comme les autres volumes de cette intelligente collection, Lyuba ou la tête dans les étoiles offre aux enfants un éclaircissement sur l’histoire de l’immigration en France.

 

C’est encore une fois une histoire touchante que Valentine Goby et Ronan Badel mettent en page joliment, simplement et brièvement. L’histoire fait à peine 50 pages et propose ensuite un dossier très bien documenté, concis et pourtant complet sur L’immigration Rom en France (les origines Tsiganes, la diversité : Gitans, Roms, Manouches, le racisme, la Roumanie en Europe, l’organisation sociale et les cultures Roms, une chronologie, des photos, cartes et un lexique). De plus, les pages du dossier questionnent l’enfant et lui proposent de revenir sur le récit pour pousser sa réflexion. Le tout est très bien pensé. C’est un concentré de savoir et d’ouverture d’esprit.

 

Je suis vraiment fan de cette collection dont chaque titre apporte son lot de réponses et expose la diversité française de façon positive. On comprend évidement les difficultés qui les ont conduits jusqu’ici et celles liées à leur intégration mais on ne peut que saluer le courage de ces divers populations pour gagner liberté, tolérance, fierté et bonheur. Français d’ailleurs est une collection absolument géniale et indispensable. Mi- documentaires mi- fictions, ces histoires devraient figurer au programme scolaire de primaire, elles permettent de mieux comprendre les autres et d’éviter ainsi de porter un jugement.  

 

Mon avis sur :

couv40213410 (125x173).jpg   9782746709256 (130x173).jpg



12/10/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres