Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Magdalena et Emmanuel Ristord : Je suis en CE1, Premier jour de classe

Je suis en CE1, Tome 1 : Premier jour de classe de Magdalena (auteure) et d’Emmanuel Ristord (illustrateur)

 

Premier jour de classe (31 pages) premier volume de la nouvelle série Je suis en CE1 est paru le 21 août 2013 dans la collection Castor Poche Benjamin de chez Flammarion.

 

images (135x173).jpg

L’histoire (éditeur) :

 

"C'est la rentrée ! Les CP sont devenus des CE1. - On va avoir qui, cette année ? demande Léa. - Je crois que c'est lui ! dit Téo. Un maître s'avance et dit : - Je suis Luc, le nouveau maître des CE1."

 

Mon avis :

 

Voilà un petit livre idéal pour accompagner la rentrée. Comme un fait exprès, mon grand garçon est rentré cette année en CE1. Alors quand au retour de vacances nous sommes tombés sur ce jolie petit livre dans la boite aux lettres, ça été une sympathique surprise. Il n’a d’ailleurs pas traîné longtemps dans la biblio. Après l’avoir lu une première fois à Anthony (7 ans), celui-ci n’a pas manqué de se remettre doucement au travail en faisant ensuite seul un peu de lecture. Quoi de mieux pour se remettre dans le bain qu’un livre abordant SA rentrée scolaire ?

 

Ce premier volume de Je suis en CE1 aborde de façon réelle et très concrète le premier jour de classe. Entre les échanges en cour de récré sur les changements de chacun (parce qu’en deux mois, on grandit vite à cet âge), l’appel et la rencontre avec la maîtresse (qui sera ici finalement un homme), les inquiétudes des tous, la remise des livres, les différentes matières, le travail, la récré et le retour à la maison, Magdalena n’occulte aucun moment important. Rien ne manque. Tout est abordé simplement et permet à l’enfant de se sentir grand. J’ai vraiment apprécié cette mise en avant qui contrecarre les peurs de l’échec et de l’inconnu que les enfants peuvent rencontrer habituellement.

 

D’un point de vue pédagogique, ce livre ne présente aucune difficulté de lecture. D’un côté l’image colorée et représentative, et de l’autre le texte (en caractères moyens) qui mélange narration et dialogues dans de courtes phrases très claires.

Anthony, qui préfère de loin les maths à la lecture, n’a pas rechigner longtemps à le lire (même si c’est toujours mieux quand c’est maman) mais la finalement lu avec facilité. Ce n’était pas gagné après un mois sans avoir travaillé. La couverture (qui referme le livre) offre quelques jeux en rapport avec le texte, permettant de vérifier la bonne compréhension de l’histoire, tandis que le rabat donne cinq définitions illustrées de mots importants ou délicats. De vrais plus !

 

A noter : le petit mot de l'auteure destiné aux parents pour accompagner plus aisément son enfant dans la lecture.

 

Le tome 2 (A la bibliothèque) doit paraître le 16 octobre 2013.



20/09/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 281 autres membres