Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Julien Capron : Mise à jour

Mise à jour de Julien Capron     3,5/5 (12-12-2017)

 

Mise à jour (224 pages) est sorti le 5 octobre 2017 aux Editions du Seuil.

 

4.jpg

 

L'histoire (éditeur) :

 

Paris, de nos jours ou presque. Au sortir d’un plateau télé, Léandre Batz, journaliste en mal de sujet, croise le chemin d’une figure de la Comédie-Française, Olivia Muller. L’actrice est effondrée, elle vient de se voir refuser le droit à l’adoption : sa nOte est trop basse. Car il faut savoir qu’une application – aussi simple que cruellement efficace – régit désormais le quotidien de tous les utilisateurs de smartphone, autant dire d’à peu près chaque être vivant sur la planète. Cette appli, c’est eVal. Fini les TripAdvisor, le nombre d’amis Facebook, les étoiles sur Airbnb : eVal centralise tous les avis sur absolument tout. Y compris les êtres humains. Et elle ne fait pas dans la nuance. La nOte est maintenant le premier marqueur social, pour le meilleur et surtout pour le pire. Alors cette histoire d’adoption contrariée, c’est ce qu’attendait Léandre pour partir en croisade. Premier mystère à résoudre : comment la grande Olivia Muller peut-elle avoir une telle nOte ? Léandre va s’apercevoir que, concernant eVal, les explications les plus logiques ne sont pas forcément les meilleures. Et quand on sait que le cerveau milliardaire derrière l’appli que Léandre s’apprête à démolir n’est autre que son petit frère, l’enquête prend vite des allures de tragédie grecque.

 

Mon avis :

 

Mise à jour est un roman court, très actuel et surtout critique de notre société marquée par internet et plus particulièrement les réseaux sociaux, les sollicitations incessantes  à attribuer une note à tout (ou presque) et l’intrusion du virtuel dans notre vie.

 

J’ai été un peu déroutée par la mise en forme qui m’a donné la sensation d’avoir affaire à une interview ou à une audience (sans jamais avoir finalement d’éclaircissement à ce sujet). Les personnages prennent à tour de rôle la parole et exposent l’histoire sans véritablement « dialoguer » mais avec toutefois une certaine forme d’échange.  En effet, sans qu’il soit question d’une discussion, les témoignages se répondent régulièrement, offrant alors un déroulé de l’intrigue parfaitement clair et précis. L’auteur, avec cette succession de voix dans un style (forcément oral) assez osé, réussi à nous offrir une vision assez large de l’histoire de manière originale et somme toute assez captivante.

 

Si je n’ai pas été franchement emballée par le côté « thriller » (terme apposé à la couverture mais genre qui se révèle ici inexistant), j’ai pris tout de même plaisir à suivre l’investigation de Léandre Batz, journaliste d’investigation de 39 ans, en mal de sujet où la justice est mise à mal (personnage un peu cliché j’ai trouvé (sans que ce soit pour autant désagréable) …Il ne lui manquait plus que la cape de super justicier !).

Mais, ce qui m’a le plus plu c’est ce contraste entre le contexte « virtuel » où chacun se voit attribué d’une note qui évolue en temps réel, en fonction des divers avis laissés par tout et n’importe qui qui décide de donner son avis sur vous (le serveur mécontent du pourboire que vous lui avez laissé, le gentil passant qui apprécie que vous lui teniez le portillon dans le métro…)  Et le décor relatif au théâtre qui, avec son coté « retro » et bien ancré dans le réel. Cet aspect du livre lui donne encore un peu plus d’intérêt je trouve (le métier de comédien est très bien abordé).  Ce rapport au métier de comédien et au milieu du théâtre casse ainsi le coté « futuriste » du livre, même si les dérives décrites sont d’une grande crédibilité car pas si éloignée de ce que l’on connait actuellement.

 

Evidemment, toute la question de la note d’Olivia Muller, qui s’est vue attribuée un avis défavorable pour une demande d’adoption suite à une note orangefoncée, maintient en alerte. Qui peut bien lui en vouloir à ce point ?  

Mais, j’ai trouvé la manière d’arrivé au dénouement un peu en deçà de mes attentes.

 

Malgré tout, dans l’ensemble, Mise à jour a été une bonne découverte. La manière d’aborder des question d’actualité, de la surenchère de notation, de l’image et de la popularité …. à travers cette narration originale est bien maîtrisée. Un roman qui (par son sujet) n'est pas sans rappeler Chute libre (Nosedive), un des épisodes de la série Black Mirror.

 

Lirais-je la suite ? oui je pense, curieuse de savoir ce que l’auteur abordera et surtout comment il le fera.



21/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 261 autres membres