Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Joe Hill et Gabriel Rodriguez : Locke & Key 3, La Couronnes des ombres

Locke & Key, tome 3 : La Couronnes des ombres  de Joe Hill et Gabriel Rodriguez   5/5 (14 juillet 2018)

 

La Couronnes des ombres (168 pages), troisième volet de la série Locke & Key, est disponible depuis le 11 juillet 2018 aux Editions Hi Comics – Bragelonne (traduction : Maxime Le Dain)

 

9.jpg


L’histoire (éditeur) :

 

Et si surmonter ses peurs était aussi simple que de tourner une clé dans une serrure ? Les ténèbres se referment sur Keyhouse, le manoir de la famille Locke. Dodge poursuit son insatiable quête des mystérieuses clés de pouvoir et est prêt à tout pour les obtenir. Y compris à torturer ses anciens alliés et à assassiner ses ennemis. Bode, Tyler et Kinsey vont devoir mener seuls un combat désespéré pour leur survie.

 

Mon avis :

 

 Brian, le petit ami Duncan, reversé par un voiture, contraint la mère de Tyler, Bode et  Kensey a laisser sa progéniture seule à la maison Keyhouse pour retrouver et soutenir son beau-frère à Provincetown. Mais ce qui aurait pu être une tentative de sortie de sa descente en enfer (entre alcool et paranoïa) se révèle très rapidement un échec.

Pendant ce temps, à Keyhouse, Sam Lesser l’assassin du père de la famille Locke est de retour et associé à Dodge, ou plutôt l’âme qui l’habite et toujours en quête de clés, tente de mettre la main sur LA clé noire. Mais ce qu’il reste du jeune garçon est désormais empli de haine envers son pseudo sauveur. Assoiffé de vengeance, il souhaite se débarrasser de celui-ci pour investir le corps de Dogge/Zack Wells.

Côté enfant, Tyler entame une relation avec la belle Jordan, Kensey découvre par l’intermédiaire de deux camarades, au fond d’une grotte (ancienne base d’observation navale enfouie sous terre datant de la guerre 39-45) le nom de son père gravé sur la paroi…

Et Bode… Bode encore et toujours tombe sur des clés….

 

 3.jpg   0_pg.jpg

 

Rien ne va plus chez les Locke (et encore plus encore pour celle qui tient le rôle de chef de famille). Les frères et sœur commencent à avoir une vraie vie sociale (excepté pour Bode qui mène son petit bonhomme de chemin de gamin de 6 ans). Mais Dodge a plus d’un tour d’en son sac et plus d’une ombre maléfique à déployer telle que la femme qui puis qui fait là son retour.

De plus en plus grandiose, Locke & Key gagne en intensité et en profondeur (le côté psychologique a de plus en plus d’importance). J’ai pour les gamins Locke un vrai attachement. J’aime de plus en plus Kinsey, notamment (qui, depuis qu’elle s’est débarrassée de sa peur) retrouve un semblant de vie normale et peut désormais tenir tête à sa mère.

 

Le travail d’équipe Joe Hill et Gabriel Rodriguez est superbe. L’illustrateur fait preuve d’une capacité à mettre en scène spectaculaire (la scène de combat est whaouhh) tandis que le scénario signe Joe Hill s’intensifie.

Locke & Key est une foutue bonne série –que dis-je, une excellente série- qui mêle le fantastique, l’horreur et qui n’oublie pas le psychologique pour une série qui ne manque pas de crédibilité malgré tous les trucs de dingues qu’elle peut mettre en scène.

Terriblement addictif, au rythme de plus en plus soutenu, La Couronnes des ombres est aussi diablement pervers. Il me faut absolument la suite !!!!!

 Locke-and-Key.jpg

 

Petit plus qui tend à s’étoffer à chaque nouvelle parution : le journal de Benjamin Pierce Locke datant de la fin 1700 à découvrir en fin d’ouvrage.

 

3.jpg   7.jpg



03/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres