Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

India Desjardins et Magalie Foutrier : La célibataire

La célibataire d’India Desjardins (textes) et Magalie Foutrier (dessins)   4,5/5 (21-11-2012)


La célibataire (64 pages) est une bande dessinée  parue aux Editions Michel Lafon  le 8 novembre 2012, au format pas trop grand : 17,4/24 (je l’ai trouvé idéal).

 


L’histoire (éditeur) :


À bas les idées reçues ! Une jeune femme célibataire ne passe pas ses soirées en pyjama devant une comédie romantique à manger de la glace.

Dans cet album sans concessions, les auteurs, toutes deux expertes en matière de célibat, prennent à rebours les clichés pour mieux nous décomplexer. Car ne pas être en couple, c’est avant tout mener une vie palpitante, qui n’est pas gouvernée par les horaires des biberons ou les soirs de match.

Suivez les tribulations de la Célibataire, personnage haut en couleur qui perd rarement la face ou sa bonne humeur, et apprenez :

– à repérer si le mâle est libre au contenu de son Caddie ;

– à profiter de chaque situation pour montrer à son ex qu’on est beaucoup mieux sans lui ;

– à foncer sur chaque bon plan qui se présente (sans se prendre les pieds dans le tapis du bar)…

Une bonne tranche de rigolade entre copines, et tant pis pour les rides !

 

Mon avis :


Voilà une BD humoristique, gaie,  hyper girly, sans être  gnian-gnian.  La célibataire, c’est l’histoire d’une fille (on ne connait pas son nom d’ailleurs. C’est moi, c’est vous, c’est un peu nous toutes en fait) qui, après s’être fait larguer, (re)devient célibataire avec tout le positif et le négatif que ça entraine.


India Desjardins et Magalie Foutrier utilisent le quotidien du célibat et ses situations des plus banales. Salle de gym, Gynéco, toilettes, courses, sorties entre copines…rien n’est oublié, pas même les séries « Désavantage du célibat ».  Avec des traits simples, Magalie Foutrier met en scène la fille des temps modernes, gaffeuse, accro à son plouc de mec qui l’a laissée tomber, qui vit et dors avec son PC...

Les scénettes tiennent sur une ou deux pages (jamais plus). Ça se lit vite, trop vite !!!! Les vignettes très colorées illustrent des tranches de vie d’une célibataire  moins célibattante que célibattue. Indra Desjardins, que j’avais découvertes avec Aurélie Laflamme, conserve  son humour et sa plume si plaisante. 

Le tout donne une BD pétillante. Il y a forcément beaucoup de clichés mais ça n’empêche pas d’apprécier la lecture. J’ai souri, voir même franchement rigolé (« une très belle journée », « les zombies »). En même temps on ne peut plus vraiment inventer quoi que ce soit sur le statut de célibataire, juste le mettre au goût du jour. Et elles le font à merveille, car les situations sont vraiment réalistes. Une collaboration qui marche à merveille. J’espère que La Célibataire n’est qu’un début à une longue série de BD.

 

Alors, que vous soyez une femme seule, mariée, maman, mamie ou bien un mec (parce que ça pourrait vous apprendre deux, trois trucs sur la nature féminine), n’hésitez pas ! C’est tout à fait le genre de BD à laisser trainer et à feuilleter régulièrement (avec ses copines, pour se marrer), à faire tourner, à partager…  Une bande dessinée qui est tombée à pic dans mon quotidien un peu gris de ces derniers jours. Un entre-deux dans mes lectures qui m’a fait un bien fou. Merci beaucoup Camille pour ce partenariat !


Je vous invite maintenant à découvrir le teaser du livre pour vous faire une idée. 

 

 

 

 

 



21/11/2012
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres