Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza : Sérum saison 1 épisode 3

Sérum, saison 1, tome 3 de Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza    4/5 (18-03-2013)

 

Sérum, saison 1, tome 3  (196 pages) est paru le 27 juin 2012 toujours en format poche aux Editions J'ai lu. Site officiel

 

 

Mon avis sur les précédents épisodes :

     

 

L’histoire (éditeur) :

 

1773 : MESMER INVENTE L'HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SERUM
Malgré l'aide précieuse du docteur Draken, qui a décodé une partie des visions d'Emily, le détective Lola Gallagher n'a pas réussi à empêcher l'enlèvement du couple Singer. Qui est caché derrière ce kidnapping ? Depuis quelques jours Draken est introuvable. Pourquoi cette soudaine disparition ? Qu'est-il arrivé à Emily ?

 

Mon avis :

 

Afin d’éviter au mieux de spoiler et surtout de me répéter, je vous propose un avis rapide et concis pour ce troisième tome de la série Sérum.

 

Ce troisième volet  reste dans la lignée des précédents : court, riche en action et toujours aussi intrigant. Les auteurs distillent des réponses et indices (et aussi de nouveaux questionnements) qui donnent une intrigue de plus en plus riche et palpitante. Sérum 1-3 ne manque pas de retournements de situations, impossibles à prévoir et qui donnent une toute autre vision de certains personnages. Dans cet opus, on assiste à la disparition d’Emily, la fuite de Draken (son psychanalyste et amant) que Lola Gallagher tente de retrouver avant ses collègues du 88ème District de la police de New York, et au kidnapping de John et Cathy Singer (couple fondateur d’Exodus2016) dont le FBI reprend l’enquête. L’intrigue se focalise d’avantage sur le couple qui détient des informations d’une très haute importance, pouvant mettre à mal la CIA et toute une politique américaine.

 

On retrouve en ouverture un condensé des précédents épisodes afin de faciliter la reprise à la manière d’un feuilleton TV (c’est toujours aussi appréciable !). Sérum 1-3 reste d’ailleurs parfaitement dans l’optique série TV car les scènes sont très visuelles et les dialogues vifs. Le tout s’enchaîne très vite car Sérum 1-3 est moins axé sur les personnages mais d’avantage dans les révélations et l’action. J’attends évidement la suite avec impatience (avec une fin pareille impossible de faire autrement de toute façon…). Tout est fait pour captiver le lecteur. Une fois la série commencée, il est impossible de la lâcher ! Bravo Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza !

 

NB : je viens seulement de faire le rapprochement entre les dessins, différents sur chaque couvertures (cygne, pomme, rhinocéros), et les séances d’hypnose d’Emily…ah mais quand allons-nous enfin avoir un réel éclaircissement sur ces images ? 



18/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres