Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Franck Thilliez : Le manuscrit inachevé

Le manuscrit inachevé  de Franck Thilliez      5/5 (10-06-2018)

 

Le manuscrit inachevé (526 pages) est disponible depuis le 3 mai 2018 aux Editions Fleuve (Noir)

 

2.jpg

 

L'histoire (éditeur):

 

Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d’une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme qui conduisait n’était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.
Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d’un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu’il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l’horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c’est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d’une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule.
Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

 

Mon avis :

 

Comment parler du manuscrit inachevé ? De quel manuscrit inachevé parler d’ailleurs ? Toute la question est là !

Qu’est-ce que Le manuscrit inachevé ?

D’abord, le dernier joujou de Franck Thilliez.

Ensuite, c’est (la préface nous en informe) le dernier roman de Caleb Traskman,  un romancier qui vient de mourir et dont le fils a retrouvé au fond du grenier les pages de  ce manuscrit.

C’est enfin, également le dernier titre de la romancière Enaël Miraure, pseudonyme de l’institutrice  Léane Morgane dont la fille de 17 ans a été enlevée il y a 4 ans. Parce que Le manuscrit inachevé est aussi son histoire…

 

Le manuscrit inachevé est bien évidement tout ça mais bien plus encore.

C’est l’enquête de Vic Altran, policier de la criminelle à Grenoble qui tombe sur le corps d’une fille sans visages (les yeux et la peau du visage ayant été arrachés) et sans mains. Son enquête va déterrer beaucoup de cadavres et de terribles affaires de sadiques et pervers  en tout genre.

C’est aussi l’histoire de Jullian Morgan, le mari de Léane qui depuis 4 ans, persuadée que sa fille est vivante (bien que le responsable officiel soit actuellement en prison)  recherche sans relâche, à la limite de l’obsession, Sarah. Aujourd’hui, après une agression, il se retrouve amnésique et la vérité sur ses recherches dont Léane prend alors conscience, révèle de terribles choses…

 

Le manuscrit inachevé est un thriller très intrigant qui assez vite vous fait oublier comment il s’est ouvert (il est d’ailleurs ici question d’hypermnésie, d’amnésie, de défaillance ponctuelle de la mémoire. Thilliez se joue de nous et s’amuse à nous envoyer mille signaux !).

Entre enquête officielle (cette affaire de meurtres de jeunes filles qui grossit de plus en plus à mesure des découvertes de Vic) et investigations officieuses (le travail mène Léane cherchant à découvrir ce que trafiquait son époux dont elle était séparée depuis 18 mois), pris dans les mailles de cette double narration, on laisse assez vite de côté cette affaire de manuscrit…

Et pourtant, Franck Thilliez nous distribue les pièces mais de là à visualiser l’image du puzzle, le chemin est loin, très loin. En attendant, on se laisse entraîner, absorbé l’écriture particulièrement fluide (le dosage entre dialogue, description et action est parfait) allégeant la complexité des faits, l’intrigue retorse et dense.

L’auteur fait preuve d’une grande efficacité. Le manuscrit inachevé vous prend (par la main, aux tripes et par les sentiments) et capte votre intérêt dès les premières pages (cette préface est particulièrement intrigante). Poussé par le besoin de comprendre, l’envie de retrouver Sarah et faire parler les personnages, il m’a été bien difficile de lâcher ce manuscrit, j’ai enchaîné les chapitres (assez courts, assurant là encore un rythme effréné), prise par les affaires et excitée par la curiosité face à ces indices destinés au lecteur.

 

« Un roman est un jeu d’illusions, tout est aussi vrai que faux et l’histoire ne commence à exister qu’au moment où vous la lisez. » Page 13

 

Même si on a affaire à du lourd là encore, rien d’indigeste pourtant, ce nouveau Thilliez est plutôt du genre à vous exploser en bouches, révélant milles saveurs empilées les unes sur les autres, formant un met savoureux, réservé à ceux qui aiment les thrillers épicés et sanglants qu’on garde longtemps en mémoire, tant le chef Thilliez a mis du cœur à l’ouvrage.

Le manuscrit inachevé est un déferlement d’informations, d’indices minuscules disséminés partout, même dans les mots eux même. C’est un roman qui vous emporte et vous tient concentré du début à la fin, à l’affut de tout et du moindre détail mais qui pour autant ne vous donne jamais l’occasion de vous disperser tant la forme narrative est efficace, exempte de longueur, addictives et si rythmée.

 

Mais au final, le manuscrit inachevé, c’est quoi ?

Alors là évidemment impossible de vous parler de ce titre comparable à un jeu de poupées russes (la littérature comme instrument de thriller). Une histoire qui vous rendrait presque zinzin une fois le bouquin refermé, vous obligeant à vous faire tourner les pages dans l’autre sens pour revenir en arrière à la recherche d’un truc et d’éléments fondamentaux que, pris dans l’histoire, vous avez laissé passer et qui vous laisse sur le cul la dernière ligne lue….

 

C’est rare que je relise des thrillers, extrêmement rare, mais je suis certaine que très vite je me replongerai dedans, en quêtes (avec un nouvel œil expert) de toutes les subtilités. Bravo maître Thilliez !



17/06/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres