Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Franck Thilliez : La chambres des morts

La chambres des morts de Franck Thilliez     4/5 (15-04-2011)

  

La chambre des morts (341 pages), publié en 2005 aux Editions Le Passage dans la collection Ligne noire, est disponible depuis le 1er juillet 2006 en version poche chez Pocket. Il a fait l’objet d’une adaptation ciné en 2007 avec Mélanie Laurent et Gilles Lellouche (j’adore !).

 

 

   

 

L’histoire (éditeur) :

 

Imaginez... Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d'éoliennes désert. Soudain le choc, d'une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. À ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d'euros, à portée de main. Que feriez-vous ? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi.

 

Mon avis :

 

La chambre des morts est le premier Thilliez que j’ai lu. Une très bonne entrée dans le monde glauque de cet auteur.

 

Dans le nord de la France, Vigo et Sylvain deux chômeurs font un rodéo dans un champ d’éolienne en pleine nuit lorsqu’ils renversent et tuent un homme dont le sac détenait la modique somme de deux millions. Ils ont vite fait le choix de se sauver, cacher le cadavre et garder l’argent. Seulement, rien n’est simple. En plus d’être coupable d’un crime, l’affaire se corse  quand ils apprennent que la somme du mort était destinée à payer la rançon de sa fille enlevée. Et s’ils n’étaient pas seuls sur les lieux de leur crime ?  A côté, il y a Lucie Henebelle, une jeune mère de jumelles célibataire, flic qui manque de confiance mais pas d’ambition. Et pour cause, elle a un vrai talent de profiler qu’elle emploi à résoudre l’enquête concernant des enlèvements.

 

L’écriture de Thilliez est toujours agréable, les pages filent vite, sans temps mort. Il y a pas mal de suspens et il reste entier jusqu’à la fin (je suis contente de ne pas avoir vu venir le dénouement au bout de 100 pages). J’ai aimé l’accentuation de la tension dans l’intrigue au fil de l’intrigue. Tout n’est pas parfait, mais l’enquête est bien montée.  Le thème de la taxidermie apporte une touche de sordide qui n’était pas pour me déplaire, surtout que Franck Thilliez a bien travaillé son sujet (comme souvent d’ailleurs).

 

La chambre des morts est un thriller qui se lit vite et bien, un de ceux qui remplissent leur rôle parfaitement, même si la fin est un soupçon décevante. Une relecture que j’ai appréciée (surtout que j’avais oublié l’essentiel de l’intrigue) et qui tombe plutôt bien puisque Le syndrome E et sa suite Gataca sont arrivés dans ma PAL cette année. Je vais donc me faire une joie de retrouver Lucie prochainement.

 

Merci à Tousleslivres pour cette nouvelle lecture commune.

Les avis des autres lecteurs : Jolly RogerKatalynKincaid40Sokitty, Paikanne

 

D'autres Thilliez :

 

   

 

 

 



22/10/2012
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres