Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Colas Gutman et Marc Boutavant : Chien pourri et sa bande

Chien pourri et sa bande de Colas Gutman et Marc Boutavant   5/5 (19/07/2018)

 

Chien pourri et sa bande  (80 pages) est disponible depuis le 20 juin 2018 dans la collection Mouche des Editions L’école des loisirs.

 

4.jpg

 

L'histoire (éditeur) :


Rien ne va plus entre Chien Pourri et Chaplapla ! Chien Pourri rêve de faire partie de la bande des frangins, mené par le caniche à frange, Chaplapla, lui, de se faire recruter par Moustacha le chef du gang des Moustachus. La guerre entre chiens et chats est déclarée et tous les coups pourris sont permis ! L’amitié de Chien Pourri et de Chaplapla résistera-t-elle à la guerre des bandes ?

 

Mon avis :

 

Voici venue l’heure pour Chien pourri de remettre en question son univers. Enfin, de remettre plutôt en cause ses habitudes car, Nom d’un Chien, Chien Pourri n’est pas un chat ! Alors fini de se comporter comme tel, fini « chat perché », fini les poubelles…

Chien Pourri rêve d’une niche, de baballe et de compagnons toutous. Alors quand on lui parle de bande, il n’en revient pas. Et quelle bande ! Bon, peu importe, ils ont quatre pattes, aboient et acceptent sans (trop de) difficultés cet abruti de Chien Pourri, alors… mais avant tout, il va bien falloir jurer fidélité à ses nouveaux compagnons et haine sans borne contre ces vauriens de chats. Et ça inclus forcément Chaplapla…

Il y a de l’eau dans le gaz chez le duo improbable Chien Pourri-Chaplapla.

Ce dernier, de son coté, emménage chez Monsieur Apla et sa bande de Moustachus. Il devient « Cacahuète », dit « caca », et n’a plus grand-chose à voir avec le félin tout plat de son passé…

Mais, même si Chien Pourri a très envie de gagner sa frange des frangins, et que la guerre entre chiens et chats que tous attendent depuis si longtemps est sur le point d’éclater, le nigaud de service commence à avoir le mal du pays. Ou plutôt sent monter le sentiment de tristesse loin de sa poubelle et de son chaplapla… Chasser le naturel, il revient au galop (et pas uniquement s’il est à cheval) et dans cette aventure pleine de suspens et de tactiques de guerre, l’amitié finit forcément par l’emporter.

 

Festival de perles, de (jeux de) mots bien sentis et d’humour canin, ce nouveau Chien Pourri est une parenthèse livresque riche en action, en coups fourrés, en drôlerie, en absurdité, en jolis dessins signés Marc Boutavant et évidement en amitié qui fait un bien fou !!!

Parents, achetez ce livre (et tous ceux de la collection, ça va de soi) pour vos bambins. Parce que d’abord, c’est une lecture facile, agréable (belle mise en page avec de gros caractères, des dessins en veux-tu en voilà et des chapitres très courts), addictive et amusante. Et puis aussi (et je dirais même surtout) parce qu’il faut absolument que vous leur piquiez. Vous allez adorer !

Chien Pourri est un chien pourri et tellement bête mais c’est un anti héros adorable par sa bêtise et sa gentillesse. On est toujours un peu triste en tournant la dernière page, on en aurait voulu davantage…



31/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 275 autres membres