Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Chloé Varin : Les ensorceleuses

Les ensorceleuses de Chloé Varin    3/5 (03-07-2016)

 

Les ensorceleuses (219 pages) est disponible depuis le 4 mai 2016 aux Editions Michel Lafon.

 

1.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Horoscope du jour 

Poissons : Les réponses à nos questions se trouvent parfois là où on s’y attend le moins. Faites confiance à votre instinct.

 

Clémentine est française. Flavie est québécoise. Un océan les sépare et pourtant, le temps d’un été magique en Provence, elles ont tout partagé.

Mais quand le séduisant Grégoire les a trahies, elles ont décidé de le lui faire payer… Depuis, elles ne se sont plus revues.

Un an plus tard, les deux complices décident de se retrouver là où tout a basculé. Jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour réparer le mal qu’elles ont causé ?

 

Mon avis :

 

Voici un petit (à peine 220 pages) roman jeunesse que beaucoup de jeunes filles devraient apprécier.

Mêlant amitié, ésotérisme, amour (évidement !!) et humour, il donne au lecteur l’occasion de faire une sympathique rencontre avec une québécoise (n’allez surtout pas dire canadienne) et une française (du sud de la France) autant dépaysante qu’envoutante (les expressions typiques de de Flavie sont très drôles. Tout autant que celle de Clémentine doivent paraitre singulières parfois pour un nord-américain). 

Si l’intrigue met vraiment du temps à démarrer, la narration fluide permet de ne pas sentir pour autant l’ennui poindre (la construction du roman choisie par Chloé Varin laisse le lecteur dans l’attente de révélations et d’action). On se pose beaucoup de question en débutant la lecture et on est vite gagné par l’envie d’en savoir plus. Pourquoi ces jeunes filles qui se sont rencontrées l’année précédente à Lourmarin sont-elles brouillées, quel est cet incident impliquant Grégoire Gréco qui a fait tant de dégâts depuis, est-il vraiment question de magie (noire) ici où bien d’un délire d’adolescente ? Et cette loi du triple Retour, kesako ???

 

Certains côtés de l’intrigue m’ont moins captivée (mais j’ai depuis longtemps dépassé la tranche d’âges cible) mais j’ai tout de suite été sous le charme de ces deux ados avec de vraies personnalités respectives (pas du tout stéréotypées ni caricaturés) et aux origines si différentes. S’il est beaucoup question de magie, il y a tout de même un côté réaliste assez fort et un travail au niveau des émotions qui permet de s’identifier facilement (surtout quand a une quinzaine d’années).

 

Les messages véhiculés par l’histoire passent très bien. Sans jamais donner l’impression d’être un texte moralisateur, Chloé Varin abord de jolie manière la trahison et offre au lecteur une belle histoire d’amitié ponctuée de surprises. 

On aurait peut-être aimé un texte un peu plus long, mais on peut aussi espérer une suite (et pourquoi pas une série…).

 

En bref : une lecture parfaite cet été pour votre ado, même si elle est terre à terre et pas spécialement attirée par les histoires de magie.



07/07/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres