Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Carl Norac et Stephane Poulin : La Boite Rouge

La Boite Rouge de Carl Norac (auteur) et Stephane Poulin (illustratuer)    5/5 (02-10-2016)

 

La Boite Rouge (36 pages) sort le 2 novembre 2016 dans la collection Pastel de L’école des Loisirs.

Présentation ici par l’auteur

 

  4.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Luna arrive en vacances chez son Grand-Père. C’est le seul Naskapi qui, l’été, dort dans un tipi. Maikan a beaucoup voyagé. Il a tant d’histoires à raconter. Ce matin, le facteur lui apporte une lettre de son meilleur ami, celui avec qui il a fait le tour du monde. Grand-Père veut absolument lui faire parvenir une mystérieuse boîte rouge le plus vite possible. Mais le facteur est déjà parti. « Prends mon vieux cheval, dit Grand-Père à Luna, je t’en prie, cours plus loin que très loin jusqu’à la très grande ville. L’adresse est écrite. Partout, tu seras mes yeux. Même sans être là, je te protégerai.

 

Mon avis :

 

Attention, album géant à découvrir impérativement !!

 

2.jpg

Luna rend visite à son grand père Maikan, le seul (le dernier) Naskapi à dormir dans un tipi. Elle, qu’il appelle Uapush (lièvre), adore passer ses vacances avec lui, il a tellement d’histoire à raconter, d’endroit à (re)faire découvrir…

Aujourd’hui le facteur (qui ne passe qu’une fois par mois) apporte un pli particulier à Maikan : une lettre de son vieil ami qui aujourd’hui est très malade. Mais avant que le grand père ne remette au facteur sa réponse, ce dernier est déjà reparti. C’est donc Luna qui va devoir faire parvenir cette mystérieuse boite rouge, qui ne peut plus attendre. Seule, elle doit parcourir le Québec à cheval, en courant, à travers la forêt, dans la nuit, en camion avec des bûcherons, dans la ville, à la nage, en train… Et, de Kawawachikamah à Montréal, accomplir une mission de la plus haute importance.

 « Je suis lièvre quand je cours, Naskapie quand je rêve, fille quand je ris et magicienne aussi. ».

Luna Uapush n’a pas peur, elle est seule mais l’esprit de son grand père veille sur elle. La tentation est forte aussi mais elle n’ouvrira jamais la boite rouge…il faudra attendre qu’elle finisse son périple et qu’elle sonne à la porte de Monsieur François pour que nous aussi découvrions ce qu’elle contient. Et là, la simplicité, l’amitié, la générosité qu’y en sortent sont si puissants qu’il est impossible de ne pas être ému !

 3.jpg

Que dire de ce livre magnifique ? il suffit de l’ouvrir pour que ses illustrations grandioses vous saisissent et que le texte vous embarque dans un road movie absolument dépaysant.

C’est un voyage magnifique, que l’on voudrait faire et refaire à l’infini tellement l’histoire est sympathique, incroyable, tendre et touchante et ses tableaux sont à couper le souffle.

 1.jpg

Travail belgo-quebecois, La boite rouge est un album que je vous conseille d’ouvrir. Il se passera forcément quelque chose…



01/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres