Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Cilla Börjlind et Rolf Börjlind : Cinq Lames d'acier

Cinq Lames d'acier de de Cilla Börjlind et Rolf Börjlind  3,25/5 (  (08-05-2017)

 

Cinq Lames d'acier (500 pages) est sorti le 3 novembre 2017 aux  Editions Seuil Policier (traduction : Martine Desbureaux).

 

 3.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Olivia, désormais jeune diplômée de l'école de police, et Tom, ex-policier, partent pour Marseillle enquêter sur un meurtre dont la victime, ancienne assistante d'un lanceur de couteau, était proche d'un ami de ce dernier. L'affaire les mène au coeur de complots où la corruption financière rivalise avec la perversion morale. Ils découvrent bientôt qu'elle est liée au suicide du voisin d'Olivia.

 

Mon avis :

 

Découverte des auteurs suédois Cilla et Rolf Börjling, avec le second volet de la série mettant en scène le policier Tom Stilton et la jeune Olivia Rönning, j’ai été plutôt bien emballée.  Cinq lames d’acier est la suite de Marée d’équinoxe, mais sans avoir lu ce premier tome, je n’ai pas rencontré de difficulté dans la compréhension des personnages et des évènements, j’ai même plutôt bien accroché au style autant qu’à l’enquête (aux enquêtes). Les auteurs, lancent suffisamment de détails pour bien saisir et/ou remettre en mémoire (pour ceux qui ont eu la chance de lire Marée d’équinoxe) les faits majeurs.

 

Tom Stilton, en très mauvaise passe, est contacté par un vieil ami persuadé que celle qui a aimée il y a des années (assistante d’un lanceur de couteux) vient d’être victime d’un crime abominable. L’ex flic, devenu SDF, n’hésite pas un instant à débarquer dans le sud de la France pour se lancer dans une investigation très personnelle mais pas moins efficace.

Olivia Rönning, fraîchement diplômée de l’école de police et à la recherche de sa mère biologique, apprend le suicide de son voisin laissant sa fille adolescente orpheline (la maman étant décédée quelques années avant lors du tsunami indonésien. Mais les circonstances de sa mort s’annoncent finalement bien plus obscures qu’un simple suicide…

Les deux protagonistes, en plus de résoudre ces affaires, vont devoir faire face à leurs démons intérieurs…

 

Loin d’être un roman brouillon, Cinq lames d’acier est un roman qui se disperse quand même dans pas mal de directions. Ainsi, même si pendant une bonne partie du roman, il ne se passe véritablement pas grand-chose et que les intrigues prennent leur temps à s’engager, on ne s’ennuie pas pour autant. Toutefois, on est parfois un peu dérouté lorsque des informations tombent, ayant un peu « oublié » certaines pièces importantes du puzzle. No panic ! Les différents éléments se mettent finalement bien en place et même ce qui semble sans rapport finit par prendre part à l’intrigue principale pour un dénouement plutôt surprenant !

 

Cilla et Rolf Börjlind joue avec l’atmosphère (glauque et sombre) et instaurent gentiment la tension nécessaire pour en faire un bon roman policier (je serais curieuse de voir ce que donnerai l’adaptation télé). Ils profitent évidement de ces affaires (ponctués de rebondissements) pour faire une critique de la société suédoise où corruption et violence ont trouvé leur place.

 

Même si ce n’est pas le polar de l’année, Cinq lames d’acier a été une lecture plutôt plaisante. Ce nouveau roman m’a donné envie de découvrir Marée d’équinoxe (et tant pis pour l’ordre un peu chamboulé dans la lecture), surtout désireuse d’en savoir plus sur l’histoire d’Olivia.



03/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 265 autres membres