Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Andrea H. Japp : 5 filles, 3 cadavres mais plus de volant

5 filles, 3 cadavres mais plus de volant d’Andrea H. Japp 2/5 (09-10-2012)


5 filles, 3 cadavres mais plus de volant (352 pages) publié aux éditions Marabout le 4 mars 2009, est disponible depuis le 2 juin 2010 en poche dans la collection Girls in the City.  

  

 

L’histoire (éditeur) :

 

Cinq copines partagent depuis toujours leurs déboires professionnels et sentimentaux : Emma la blonde pulpeuse en mal d'enfant, Nathalie la mère au foyer qui vient de se faire plaquer, Hélène la tête chercheuse qui a fait de son absence de diplomatie une arme redoutable, Charlotte la psy qui finit toujours par coucher avec le plus gratiné de ses patients, et enfin Juliette, l'esthéticienne qui dorlote une clientèle masculine triée sur le volet. Le jour où Charlotte découvre un cadavre enchaîné au volant de sa voiture, elle panique et appelle immédiatement ses amies à la rescousse. Les cadavres s'accumulent …

  

Mon avis :

  

Je cherchais une lecture « entre deux rentrées littéraires », légère et rapide. J’ai donc choisi un petit titre de ma pal qui figurait aussi dans ma liste du Challenge New Pal 2012 (histoire de faire d’une pierre deux coups). Me voilà donc embarquée dans le roman d’Andrea H. Japp, 5 filles, 3 cadavres mais plus de volant. Je me dis un petit titre chick-lit mélé d’un scénario policier, ça devrait le faire…et bien pas tant que ça.

 

Alors, je vais vous présenter le livre de façon objective et conclure tout simplement que ça n’a pas fonctionné tant que ça avec moi.

 

Dans 5 filles, 3 cadavres mais plus de volant on suit Hélène, Emma, Nathalie, Charlotte et Juliette, dans leur quotidien très légèrement bouleversé… Au moment de prendre sa voiture pour se rendre à la soirée du premier anniversaire de l’institut de beauté où travaille Juliette, Charlotte y découvre un cadavre menotté à son volant. C’est le début d’une incroyable série de mauvaises rencontres (deuxième cadavre, agresseur, voleur, flic fouineur…) qui les entrainent dans une étrange histoire d’espionnage où les coïncidences n’en sont pas vraiment.

 

Ces 5 trentenaires sont toutes différentes, il y a la biochimiste grande gueule, la splendide créature blonde, la mère de famille qui se retrouve seule, la psychanalyste et l’esthéticienne. Elles ont chacune leur personnalité, certaines plus rigolotes, d’autre plus énervantes, mais elles forment un petit groupe de copines unies pour le meilleur et pour le pire. Un peu à la Desperate Housewives. Leurs répliques sont faites de références télévisuelles où les experts tiennent une place de choix. Pour peu qu’elles soient légèrement imbibée et c’est un florilège de grand n’importe quoi. Elles sont pleines de ressources, croyez-moi !

En ce qui concerne l’enquête en elle-même, elle tient la route jusqu’au dénouement qui est un peu too much mais bon c’est de la chick-lit… et puis pour ce qui est de l’assassin je n’ai rien vu venir. Du coup l’intrigue à la base très légère prend une teinte plus mystérieuse.

 

Si vous aimez la chick-lit n’hésitez pas. Perso j’ai trouvé l’ensemble moyen et le style un peu brouillon au début, mais je pense ne pas être faite pour ce genre littéraire. Après avoir lu dernièrement de très bons romans, je n’ai réussi à me mettre au niveau de celui-ci. Ou alors j’en ai sans doute trop attendu, et il n’a, du coup, pas vraiment répondu à mes attentes. J’étais même pressée de le finir pour le ranger et passer à autre chose. Et pourtant, c’est un livre sympathique, avec des répliques rigolotes et au suspens indéniable. 

 



09/10/2012
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 281 autres membres