Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Zemanel et Amélie Dufour : Trois petits lapins

Trois petits lapins de  Zemanel  (auteur) et Amélie Dufour (Illustrations)     4/5 (28-02-2019)

 

Trois petits lapins (32 pages) sort le  6 mars 2019 dans la collection Les histoires du Père Castor des Editions Flammarion jeunesse.

 

 1L.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Trois lapins désobéissent à leurs parents et s'approchent d'une ferme. Ils sont capturés et enfermés dans une boîte. Les fourmis, les abeilles et les papillons qu'ils ont embêtés plus tôt dans la journée passent devant eux sans s'arrêter. Les lapins sont terrifiés... Finalement, leurs parents, prévenus par ces mêmes insectes, viennent les sauver. Mais les coquins resteront-ils sages ?

 

Mon avis :

 

Les albums « Les Histoires du père Castor » sont des petits livres souples (21 par 18 cm) à moins de 6 euros bien pensés avec des coins arrondis, des grandes et belles illustrations, un histoire toujours tendre, proche de l’univers des petits lecteurs (un univers transposé au monde animal pour plus de douceur et un joli appel à l’imagination) qui parlent de leurs craintes, de leurs mauvaises manières, de leurs joies, de leur vie tout simplement.

Au dos de chaque album, des références permettent aux parents de sélectionner judicieusement la lecture en fonction de l’âge et du moment grâce à la mention des thèmes abordés et du niveau de l’enfant. 

1L.jpg  2L.jpg

Deux nouveaux jolis titres arrivent en librairie le 6 mars 2019 : Trois petits lapins et La grosse noix (réédition du titre sorti en 2000 vendu à plus de 23000 exemplaires). 

 

 

 

trois petits lapins.jpg

 

Ce matin la famille lapin est de sortie et les enfants n’ont qu’une envie : voir le lever du soleil. Alors, comme il est temps pour papa et maman lapin de couper doucement le cordon et leur laisser un peu de liberté (parce que leurs enfants grandissent et doivent gagner en autonomie et indépendance), ils les autorisent à partir seuls tous les trois jusqu’à la colline (mais pas sans quelques recommandations). Sauf qu’en chemin, ils remarquent la ferme (celle que leur père leur a interdit d’approcher) et curieux comme ils sont (et un peu désobéissants aussi), ils n’hésitent pas à instant bondir jusqu’à celle-ci où, en un instant, il se font cueillir par le fermier.

Malheureux et effrayés (à l’idée d’être bientôt cuits et mangés), ils tentent d’appeler à l’aide. Mais ni les fourmis ni les papillons, et encore moins les abeilles, ne semblent vouloir leur prêter attention (croient-ils alors). Heureusement papa et maman sont toujours là pour leurs enfants…

 

Histoire simple qui parle de désobéissance, Trois petits lapins explique avec douceur que les limites imposées par les parents ont toujours une bonne raison d’être, que curiosité est un vilain défaut, que les dangers sont partout mais qu’heureusement l’entraide est toujours au rendez-vous.

 

Sous leurs petits airs fripons, ces lapinous ressemblent beaucoup à nos bambins, alors forcément les enfants (dès quatre ans) se retrouveront sans difficultés dans cette histoire de Zemanel aux illustrations pleines de vie d’Amélie Dufour.



06/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 284 autres membres