Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Valentine Goby et Ronan Badel : Thiên An ou la grande traversée

Thiên An ou la grande traversée  de Valentine Goby et Ronan Badel  5/5 (08-02-2014)

 

Thiên An ou la grande traversée (77 pages) est paru le 9 septembre 2009 (version album 25 par 19 cm) dans la collection Français d'ailleurs, peuple d'ici chez Autrement Jeunesse et depuis le 29 janvier 2014 en version poche (64 pages).

 

couv40213410 (125x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Paris, 1979. Thiên An, jeune collégien d'origine vietnamienne, vit avec son père dans le XIIIe arrondissement. Quand, comme sujet de rédaction, il doit évoquer l'expérience la plus marquante de sa vie, il choisit de raconter sa traversée de la mer de Chine avec une partie de sa famille pour fuir le Vietnam communiste. Pendant ce temps, sa mère et ses petits frères entreprennent le même terrible voyage pour les rejoindre en 

 

Mon avis :

 

Cette collection Français d'ailleurs, peuple d'ici est une collection vraiment bien faite. Elle est concise, va à l’essentiel et mélange fiction et documentation pour apprendre tout en passant un bon moment. Idéalement conseillée à partir de 10 ans, elle convient à tous lecteurs friands de découvertes.

 

Thiên An ou la grande traversée , Du Vietnam à Paris XIIIe raconte l’histoire d’une jeune garçon de 9 ans qui doit rendre un devoir de classe dont le thème ne l’inspire guère : raconter une grande épreuve physique…Pas évident ! Mais quand son cousin lui explique ce qu’est pour lui une épreuve physique, tout devient clair. C’est une illumination, et même une évidence : il racontera sa fuite du Vietnam et sa traversée pour arriver en France.

 

Loin d’être un récit épique, ce court texte (48 pages) est un mélange de passé et de présent. Entre les souvenirs de Thiên An et ceux de son père (qui se livre à quelques déclarations sur son passé de prisonnier), l’histoire de famille prend une nouvelle tournure. En effet, le papa a quitté femme et enfants (les deux frères de Thiên An) il y a deux ans  pour venir trouver refuge à Paris (avec sa sœurs et ses neveux), et aujourd’hui c‘est au tour du reste de la famille de vivre ce si difficile voyage. Ceux qui sont en France vont connaitre l’angoisse de l’attente et le risque de ne plus les revoir.

 

L’intrigue est particulièrement intéressante. On se prend vite d’affection pour Thiên An qui a connu une expérience terrible et hors du commun. Encore maintenant, découvrir ses conditions de vie  reste quelque chose de particulier qui ne laisse pas indifférent. On apprend beaucoup en peu de pages et on imagine (avec émotion) un pan douloureux de l’histoire de Vietnam pas ou peu connu de tous (et encore moins de jeunes).

De plus, le texte fait réfléchir sur de nombreux  points : difficultés de s’intégrer, importance du travail pour rembourser les dettes contractées  pour permettre de venir… On sent l’importance des traditions qui perdurent parfaitement aujourd’hui encore. Le lien avec les origines est maintenu, ce que je trouve est quelque chose d’important (tout autant que l’intégration).

 

Ce livre est une très bonne lecture. Prenante et assez courte, parfaite pour ceux qui n’aime pas beaucoup lire. Et c’est également un excellent outil pédagogique (recommandé par le Ministère de l’Education nationale) qui propose en fin d’ouvrage une quinzaine de pages sous forme de dossier, venant compléter la fiction : histoire, religions et cultes, traditions culturelles, lexique, photos et cartes, et même quelques pistes pour voir plus loin.

 

A noter : ce récit est une réédition en format poche d’un album malheureusement épuisé. Merci donc aux Editions Autrement pour cette re-belle idée !

 

Dans la même collection :

9782746709256 (130x173).jpg9782746730731 (132x173).jpg



26/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres