Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Timothée de Fombelle : Victoria rêve

Victoria rêve de Timothée de Fombelle  5/5 (13-02-2013)

 

Initialement publiée dans la revue Je bouquine n°339 en mai 2012, Victoria rêve (112 pages) est ensuite sortie dans sa version livre le 2 novembre 2012 dans la collection  Grand format littérature/Romans Junior des Editions Gallimard Jeunesse.

La version audio est aussi disponible chez Gallimard Jeunesse- Collection Écoutez lire.

 

 

      

 

 

L’histoire (éditeur) :

 

«Victoria voulait une vie d'aventures, une vie folle, une vie plus grande qu'elle. Et l'on disait tout autour d'elle : " Victoria rêve. "[...] Mais depuis quelque temps, un monde imaginaire débarquait dans son existence. Elle avait l'impression d'une foule de personnages qui descendaient de sa bibliothèque en rappel pour venir semer leur pagaille. Victoria voulait savoir ce qui lui arrivait. Y avait-il un lien avec les livres qui disparaissaient de sa chambre ? Toutes ces pages étaient-elles en train de se glisser à l'intérieur de sa vie ? Cela devenait sérieux, étourdissant, comme une invasion.»

  

Mon avis :

 

Victoria est une jeune fille passionnée de littérature et surtout d’aventures palpitantes. Son existence, bien pâle et terne à son goût, l’oblige à s’échapper de la réalité y ajoutant un peu de fantaisie, qu’elle pioche dans son horizon (son étagère-livres qui parcoure les murs de sa chambre). Alors quand son camarade Jo (dit le Petit Jo), lui annonce être à la recherche des trois Cheyennes, Victoria n’en croit pas ses oreilles. La fiction aurait-elle enfin fait irruption dans sa réalité ? Et ses livres qui disparaissent de l’étagère, puis l’horloge de la salle à manger qui se volatilise, et son père qu’elle croit apercevoir en tenue de cowboy… pas de doute, il y a quelque chose de bizarre : le monde imaginaire fait définitivement irruption dans son existence !

 

Conseillé dès 9 ans, Victoria rêve est un roman surprenant qui devrait ravir le jeune lectorat. L’histoire sous forme d’enquête, mêle imagination, tendresse, suspens et émotion. Victoria est une gamine comme les enfants, qui s’ennuie et rêve mais que la vie (et ses problèmes) rattrape. A l’image de la couverture (étagère idéale de Victoria ?) l’intrigue mélange joliment le vrai et l’imaginaire.

 

Je ressors charmée de cette courte lecture. Timothée de Fombelle a une belle plume. Son roman plein de fantaisie possède une intrigue se révèle finalement assez banale mais dont le dénouement est simplement touchant. Victoria rêve est un bel hommage aux lecteurs de tout âge et aux petits et grands rêveurs.

 

A noter : Les illustrations de François Place font de ce tout petit bouquin un joli livre-objet.

 

 

 



14/02/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres