Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sonja Delzongle : Boréal

Boréal de Sonja Delzongle   4,5/5 (06-05-2018)

 

Boréal (448 pages) est sorti le 3 mars 2018 dans la collection Sueurs froides des Editions Denoël

 

8.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.

 

Mon avis :

 

Janvier 2017, direction la base Arctica au Groenland où une mission initiée par le ministère de l’environnement danois a dépêché un petit groupe de scientifiques (glaciologue canadien, climatologue anglaise,  photographe français spécialiste des effets du réchauffement climatiques en milieu polaire,  géologue japonaise, sismologue danois).

Après trois jours confinés à la base à cause d’une tempête, l’équipe se lance enfin dans sa première expédition sur le sol du glacier l’Islandsis où, stupeur, ils découvrent un millier de bœufs musqués prisonniers du permafrost…

Luv Svendsen, scientifique norvégienne chargée de répertorier et classifier les hécatombes animales inexpliquées depuis une cinquantaine d’années, est appelée en renfort sur place, alors qu’elle vient juste d’apprendre le terrible accident dont a été victime da fille de 24 ans…

 

Alors pour changer des thrillers classiques, Boréal est le roman idéal. Car en plus de vous entraîner en territoire inconnu (on est rarement conviés à participer à une mission au-dessus du cercle polaire…), Sonja Delzongle a le mérite de vous embarquer dans une intrigue particulièrement retorses et glaçante à tout point de vue.

Le mal (impossible de véritablement comprendre lequel avant un bon moment) est là, présent, menaçant. Et les personnages, tantôt victimes, tantôt coupables, sont très bien brossés. On les suit avec intérêt et une bonne dose d’inquiétude croissante face à cette menace constante de les voir apparaitre soit comme des monstres (l’isolement et l’absence de jour jouant sur leur mental ou pire encore…) soit se faire dézinguer par un ours polaire ou tout autre phénomène mystérieux (ou créature) … Bref, l’imagination est pas mal sollicitée, les rebondissements multiples imposent un rythme effréné et les thèmes abordés particulièrement intéressants (et surtout effrayants). L’auteure manie l’écriture avec beaucoup de talent. Elle entremêle de nombreuses informations scientifiques, écologiques, climatologiques, ethnologues, historiques pointues de manière totalement naturelle sans à aucun moment cassé l’ambiance ou le suspens. Au contraire, avec ces éléments (délivrés à bon escient elle donne une portée toute particulière à l’intrigue, entre réalisme saisissant et prise de conscience essentielle, et la rend ainsi encore plus intrigante.

 

Boréal est un très bon thriller. Son atmosphère est un délice (si vous n’avez pas peur d’avoir bien froid et dans le noir..),  l’angoisse très présente (le huis clos n’y est évidemment pas pour rien et les différents éléments qui arrivent au fur et à mesure fond monter toujours un peu plus la tension) et la plume de Sonja Delzongle toujours aussi fluide.

 



23/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres