Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Serge Joncour : Repose-toi sur moi

Repose-toi sur moi de Serge Joncour    3,75/5 (30-05-2017)

 

Repose-toi sur moi est paru le 17 août 2016 aux Editions Flammarion (432 pages.) Depuis le 29 avril 2017, il est disponible en version poche chez J’ai Lu (503 pages).

 

 4.jpg 8.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Aurore est une styliste reconnue et Ludovic un agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils n'ont rien en commun si ce n'est un curieux problème : des corbeaux ont élu domicile dans la cour de leur immeuble parisien. Elle en a une peur bleue, alors que son inflammable voisin saurait, lui, comment s'en débarrasser. Pour cette jeune femme, qui tout à la fois l'intimide et le rebute, il va les tuer. Ce premier pas les conduira sur un chemin périlleux qui, de la complicité à l'égarement amoureux, les éloignera peu à peu de leur raisonnable quotidien.Dans ce grand roman de l'amour et du désordre, Serge Joncour porte loin son regard : en faisant entrer en collision le monde contemporain et l'univers intime, il met en scène nos aspirations contraires, la ville et la campagne, la solidarité et l'égoïsme, dans un contexte de dérèglement général de la société où, finalement, aimer semble être la dernière façon de résister.

 

Mon avis :

 

Pour ma première lecture de serge Joncour, j’ai choisi de faire confiance à Regine Heindryckx (Présidente de l’association Lire c’est libre) qui avait adoré.

 

Ça été pour moi aussi une très belle découverte, de la plume évidement qui transmet avec simplicité et une franche authenticité beaucoup d’émotions, et de l’histoire, qui dans un contexte très commun, évoque deux destins cabossés, mélancoliques et qui, à travers eux, délivre un regard critique de notre société pourrissante. C’est loin d’être un roman gai mais il y a là une telle sensibilité, un peu de brutalité (souvent mêlée à une sensualité « animale ») mais beaucoup de tendresse aussi.

 

Repose-toi sur moi est l’histoire de Ludovic, un homme renfermé, un peu rude, un provincial ayant quitté la ferme familiale après le décès de son épouse, installé depuis peu à Paris où il exerce le délicat emploi d’agent de recouvrement.
C’est aussi celle d’Aurore, parisienne mariée à un homme d’affaires américain et mère de deux enfants. Elle travaille en tant que styliste pour une entreprise de prête à porter, sur sa propre ligne de vêtement. 
Ludovic et Aurore ont peu de choses en commun, si ce n’est le bâtiment dans lequel ils vivent (et la cour qu’ils partagent) et surtout le grand vide de leur existence. Il suffira de peu (mais c’est déjà beaucoup) pour que ces deux êtres se trouvent, se touchent et se remplissent d’amour, de sexe, d’attention, de confiance… et s’entraident.

 

Si j’ai aimé suivre leur relation, c’est avant parce que Monsieur Joncour ne nous livre pas juste un roman à l’eau de rose. Il tisse leur histoire et la dilue dans décor contemporain, image exacte de notre société. Et ce regard que porte l’auteur sur la manière dont notre société fonctionne (la cruauté du monde de l’entreprise, les difficultés économiques du monde agricole…) est dur mais juste et apporte les blessures et les drames nécessaires à leur histoire tout simplement.  
C’est aussi un moyen pour lui s’insuffler une dose de tension à la romance, de créer une trame forte et addictive et de permettre de s’attacher différemment à Ludovic et Aurore, le tout avec beaucoup de crédibilité.

 

Il n’y a aucune fioriture dans le style. Et pourtant, il ne manque pas de sensibilité, d’émotion et d’authenticité. L‘amour, la solitude, la vulnérabilité sont parfaitement exprimés. J’ai vraiment été touchée par ces deux personnages, même si Aurore a été plus délicate pour moi à cerner dans ses attentes profondes.

 

Bref, Repose-toi sur moi est une belle lecture pleine d’humanité !

 



19/06/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres