Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sean Platt et David Wright : Yesterday'gone - Saison 1, épisode 1 : Deux heures et quart du matin

Yesterday'gone - Saison 1, épisode 1 : Deux heures et quart du matin de Sean Platt et David Wright    4/5 (23-12-2015)

 

Deux heures et quart du matin  (106 pages) est le premier épisode de la première saison de la série Yesterday'gone (traduction : Hélène Collon). Gratuit au format Ebook il est disponible depuis le  17 décembre 2015 chez  12-21.

 

3d279d7a-4ee0-49ee-afbc-623e4819f471(111x173).jpg

  

Présentation de cette nouvelle série unique et hyper addictive :

  • Sean Platt et David Wright, des auteurs 2.0 fondateurs du collectif Inkwell, un groupe d’écrivains auto publiés qui dynamitent les genres et réinventent la littérature ;
  • Des livres écrits comme une série télé : 6 saisons de 6 épisodes, et tous les codes incontournables des TV shows américains ;
  • Un phénomène incontournable aux États-Unis : 400 000 exemplaires vendus et plus de 1 000 commentaires 5 étoiles sur Amazon.
  • Une parution en 2 étapes : d'abord exclusivement en ebook, à partir du 17 décembre chez 12-21, l’éditeur numérique,  à 3,99 euros l'épisode (sauf le premier qui est gratuit) : 

3d279d7a-4ee0-49ee-afbc-623e4819f471(111x173).jpg  8c933f22-2b33-4dcb-9aab-e0b08f5fc47d(111x173).jpg   6644817e-9c24-42d7-a081-69f303472383(111x173).jpg    d0900391-054c-4634-a3ae-8a32fb1dfad4(111x173).jpg

le 17 décembre 2015      le 14 janvier 2016      le 11 février 2016      le 10 mars 2016    

  • Puis en version papier dès le 10 mars chez Fleuve Éditions, dans la nouvelle collection "Outre Fleuve" (à 11,90 euros chaque double épisode) :

3a648382-90fb-476a-8e86-485ad0044409 (111x173).jpg  86832472-201f-4ef0-993b-91e3afc41297(111x173).jpg

L'histoire (éditeur) :

 

C'est à 2 h 15, en pleine nuit, que cela s'est produit.
Mais ce n'est qu'au réveil qu'ils s'en sont rendu compte.
Le monde déserté. Vidé de sa population. Famille, proches, voisins, tous ont disparu. Volatilisés.
Ils ne sont qu'une poignée, disséminés à travers le pays...
Rencontrez Brent Foster, à la recherche de son fils et de sa femme dans un New York de cauchemar, Luca, le petit garçon qui suit son instinct, protégé par un étrange totem; Charlie qui a cru, l'espace d'un instant, que cette Terre déshumanisée serait un monde meilleur ou encore Boricio, le serial-killer qui va devoir trouver sa place entre les proies et les prédateurs...

 

Mon avis  :

  

La série Yesterday'gone risque de faire parler d'elle. 
  • Il s'agit d'une série feuilleton dont chaque épisode est publié à un mois d'intervalle (pour bien faire monter le désir - voir même le besoin !) 
  • Le premier épisode est gratuit et se termine en cliffhanger, histoire de bien susciter l'envie d'acheter la suite
  • L'ambiance rappelle un peu celle de Lost sans le décor de l'île paradisiaque
  • L'univers post apocalyptique est agrémenté d'une touche de fantastique (avec créatures inquiétantes) à la Stephen King 
  • La narration est rythmée  et découpée en divers points de vue correspondant à chacun des survivants 
  • Le casting est intéressant : beaucoup de personnages diversifiés et issus d'horizons différents (femmes, enfants, hommes, gentils, fous, méchants...), certains attrayants, d'autres inquiétants (voire même flippants)  

Après la lecture de ce premier épisode je peux vous dire que je serai au rendez-vous pour la suite. Ce pilote fonctionne super bien, même si forcément il ne se passe pas grand chose. Il présente succinctement les protagonistes et arrive en 100 pages à faire un topo bref et néanmoins efficace, qui donne bien la teneur de chaque portrait et laisse présager de grandes choses pour les événements à venir. Pas de quoi s'attacher à eux (pas encore) car c'est un peu juste en terme d'informations émotionnelles mais une furieuse envie de savoir ce qui va leur arriver par la suite. 

 

Et puis, parce que les auteurs ont pris un malin plaisir à y glisser quelques psychopathes, histoire de pimenter efficacement la série, j'ai encore plus envie de découvrir le 2. Les aficionados des séries post apocalyptiques doublées d'un scénario avec tueur en série, pourraient y trouver leur compte. Et j'espère que les prochains tomes vont être à la hauteur des attentes parce que ces premières pages commencent plutôt fort, bien qu'elles ne dévoilent que peu d'éléments.

 

Sean Platt et David Wright nous offrent ici beaucoup de mystères : que s'est il passé ce 15 octobre 2011 à 2h15 ? Que sont devenus tous ceux qui ont disparus (ainsi que les bâtiments et les autres choses évaporées) ? Quelles est la chose qui se cache tapie dans l'ombre ? Pourquoi certains ont "survécu" ?... Et si ce premier épisode a beau se révéler un peu trop succinct et granuleux, il remplit tout de même bien son rôle de pilote et donne très envie de poursuivre l'aventure.

 



29/12/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 278 autres membres