Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Riley Sager : La dernière fille

La dernière fille de Riley Sager   3/5  (02-04-2019)

 

La dernière fille (462 pages) est sorti le  7 mars 2019 dans la collection Thriller des  Editions Michel Lafon (traduction : Michel Page)

 

1.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

La « Dernière Fille » : terme hollywoodien pour désigner la survivante d’un film d’horreur, forcément jeune et sexy. Quincy est l’une de ces filles… mais pas au cinéma. Il y a dix ans, alors que cinq de ses amis sont sauvagement assassinés, elle est sauvée in extremis par Coop, un policier en patrouille. Depuis, Quincy s’est construit une vie heureuse, mais cette nuit-là reste un trou noir dans sa mémoire.

Pour la presse, elles sont trois à faire partie du club des « Dernières Filles » : Lisa qui a vu mourir neuf de ses camarades d’université et Samantha, qui a survécu à la tuerie du motel où elle travaillait pour payer ses études. Jamais elles ne s’étaient rencontrées. Mais à l’annonce du suicide de Lisa, Samantha se présente à la porte de Quincy. Un ouragan qui fait voler sa vie en éclats et s’effondrer bien des certitudes. Et si l’heure de la vérité avait enfin sonné ?

 

Mon avis :

 

Seule survivante du massacre de Pine Cottage, chalet niché au milieu des bois où elle a perdu tous ses amis tués par un fou échappé de l’asile psychiatrique situé à proximité, Quincy Carpenter est une dernière fille. Elles ne sont que trois aujourd’hui aux Etats Unis à avoir survécu à ce genre d’horreur.  Trois dernières filles… Jusqu’au décès brutal de l’une dans elles : Lisa. Samantha, la troisième, cherchant la vérité quant à sa mort, fait alors irruption dans la vie de Quincy qui, malgré sa perte de mémoire, a tenté de se construire une vie paisible et normale entre son blog culinaire et son fiancé.

Avec l’annonce du suicide de Lisa et l’arrivée improbable de Sam, la vie de Quincy bascule à nouveau dans l’horreur et le doute. Qui est Sam, qu’est-il arrivé à Lisa, que s’est-il vraiment passé dix an plus tôt dans le chalet ?

 

La dernière fille est de ces romans qui ressemblent  à un slasher bon public, c’est-à-dire suffisamment  palpitant et immersif pour vous faire passer un bon moment tout en tension, mais qui au final s’oubliera assez vite.

Avec une scène d’ouverture plutôt percutante, ce thriller psychologique attrape efficacement le lecteur qui n’a qu’une envie poursuivre la lecture. Alors, lorsque la suite traîne un peu en longueur, on n’en tient pas rigueur, curieux de découvrir la suite et d’apprendre enfin les évènements de Pine Cottage, que l’auteur déroule doucement, par fragments.

 

Le récit est riche en rebondissements, on doute des personnages, le style est fluide et entraînant et les réponses à nos questions à la hauteur de nos attentes (le dénouement, surprenant). C’est donc effectivement une lecture agréable. Ceux qui aiment Lisa Gadner apprécieront ce premier titre de Riley Sager. Pour ma part, même si j’ai passé un agréable moment, je ne pense pas garder ce scénario bien longtemps en tête.



14/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres