Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Piret Raud : Au secours ! Maman rétrécit

Au secours ! Maman rétrécit de Piret Raud    4/5 (25-01-2017)

 

Au secours ! Maman rétrécit (128 pages) est paru le 11 janvier 2017 dans la collection DacOdac des Editions Le  Rouergue.

 

1.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

La maman de Sander a beaucoup de problèmes et, chaque fois qu'elle se fait du souci, elle rétrécit. Le petit garçon décide de l'emporter à l'école en la mettant dans son cartable quand, soudainement, elle disparaît. Il part à sa recherche avec l'aide du chien Muri.

 

Mon avis :

 

Voir sa maman faire plein de choses bizarres (un peu comme le font les gens tête en l’air mais en, peut-être, un peu plus bizarre) n’a jamais dérangé Sander. Mais lorsque celle-ci se met à rapetisser, là il se pose quelques questions. Oui, parce qu’elle n’a pas rapetissé comme certains petits vieux ont tendance à se tasser avec l’âge, non, c’est beaucoup plus grave !

En atteignant la taille d’un enfant de maternelle, Meeli a compris qu’elle était malade et qu’elle devait se faire soigner. Mais ce n’était pas encore terminé !

Déjà très inquiète par la situation, elle est en plus lâchement abandonnée par son ami monsieur Allan qui a préféré prendre la tangente face à cette situation. De minute en minute elle a fini par devenir aussi haute qu’un bonhomme Lego.

Quel est donc cet étrange mal ? Manque de confiance en soi, sentiment d’infériorité, l’idée d’être nulle et bonne à rien peuvent être à l’origine d’un tel rétrécissement ? Sans aucun doute selon Sander qui se rend bien compte que tout est lié et qu’il doit prendre le taureau par les cornes pour rendre sa maman plus forte. Mais lorsque celle-ci disparaît, c’est la cata !!!!

 

Voilà une petite histoire aussi surprenante qu’intelligente. Piret Raud allégorise certain sentiments et émotions (le manque de confiance par le régressivement et le sentiment d’être inexistante aux yeux des autres par l’invisibilité) et à travers ces maladies permet de mettre des mots sur des mal-être en mettant en lumière des sentiments susceptibles d’être rencontrés par beaucoup d’enfants.

 

Au secours ! maman rétrécit est une enquête pleine de panache menée et contée par deux narrateurs (Sander et Muri, un chien errant qui vient leur donner un coup de pâte). Moult rebondissements et péripéties ponctuent cette histoire qui se lit avec autant de compassion que d’humour.  C’est drôle et plein de tendresse. On est très vite attaché à Sander, enfant attendrissant qui aime sa maman telle qu’elle est et on est touché par le petit Askel, que plus personne ne remarque, même sa maman trop occupée par son club des nounours et qui ne lui prête plus aucune attention.

 

En bref : une excellente lecture (à conseiller dès 8 ans), palpitante et positive !

 

« Elle était la maman la plus sympa et la plus cool du monde. Mais comment lui faire comprendre ?

Je regardais la petite chose triste dans ma main, et je me sentis complètement démunie. » page 14-15

 



01/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres