Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Philippe Arnaud : Jungle Park

Jungle Park de Philippe Arnaud   3,75/5 (08-05-2016)

 

Jungle Park (277 pages) est disponible depuis le 4 mai 2016 dans la collection Exprim’ des Editions Sarbacane.

 

4.jpg
 

L’histoire (éditeur) :

 

Année 2050.
L'Afrique, continent prison gardé par des drones, est devenue le dépotoir des déchets industriels occidentaux, et le lieu où l'on parachute les condamnés à mort américains.
Tony Belluin est un de ces condamnés à mort, directeur d'un parc d'attractions célèbre, injustement accusé de terrorisme. Sauvé de la mort par Jean-Baptiste, le chef d'un réseau de résistants, il accompagne celui-ci au coeur de la jungle.
Pendant ce temps, la fille de Tony découvre la preuve qu'il n'est pas mort, puis la trace des auteurs du complot dirigé contre lui...

 

Mon avis :

 

Roman jeunesse (dès 13 ans), Jungle Park n’a rien à envier aux récits SF de leurs aînés, aussi bien en termes d’intrigue que de narration.

La qualité de l’écriture de Philippe Arnaud permet aux adultes de lire ce texte avec grand plaisir (sans vraiment avoir le sentiment de lire de la jeunesse) et un intérêt certain. Il y a beaucoup de mystères qu’on ne demande qu’à voir s’éclaircir et des personnages s’épaissir. De ce côté, l’auteur maîtrise bien l’attente du lecteur et dévoile gentiment les éléments importants tout autant qu’il fait se consolider les liens entre les protagonistes, permettant ainsi de densifier leur personnalité.

 

Philippe Arnaud nous entraîne dans une histoire riche divisée en trois intrigues parallèles :

- Celle d’Antoine (Tony) Belluin, ancien directeur du parc d’attractions Africaland, accusé de terrorisme et condamné à la peine capitale (pire que la peine de mort par injection létale, devenue trop coûteuse) : l’Afrique. Il est alors « largué » par avion sur le continent devenu le dépotoir du monde et une prison à ciel ouvert et, au crash de son avion, déclaré mort.

- Celle de Joannie, sa fille, une ado tenace persuadée que son père est vivant et qui croit profondément en son innocence.

- Celle d‘un autre personnage, Ailleurs, en cage, à la merci de l’Homme de Sang.

On est très vite (même tout de suite) dans le vif du sujet et petit à petit l’Histoire se dessine, le décor se forme et les explications font leur entrée. L’Afrique apparaît sous un nouveau jour, tout aussi terrible (mais dans un autre genre) que les dirigeants des grandes nations.

 

Le message que transmet Philippe Arnaud est clair, sans équivoque et lourd de sens. J’ai apprécié le coté écolo, pas spécialement moralisateur ni lourdingue (le côté Science-Fiction aide à bien faire passer le message, de façon direct, persuasive et percutante) qui pousse à envisager l’avenir sous un autre angle, plus juste et moins égocentrique. La terrible et véridique citation qui introduit l’intrigue fait froid dans le dos et donne presque un côté prémonitoire à une certaine partie du récit. Déstabilisant….

 

Philippe Arnaud ajoute à ce roman d’anticipation un aspect « complot » surprenant (j’étais loin d’imaginer un tel développement en commençant le livre) et e scénario gagne en foisonnement, suspens et action. Mais ce qui fait la richesse de Jungle Park m’a paru aussi être un point faible. J’ai trouvé en effet qu’il se révélait un peu complexe et pas toujours évident pour les plus jeunes lecteurs peu habitués à ce genre de lectures futuristes. Les explications finissent par arriver (tardivement) mais en attendant il faut une bonne dose de patience et de sagacité.

 

En bref : à mettre en toutes les mains des amoureux de SF évidement, et à conseiller à ceux qui veulent se faire peur en imaginant un futur (pas si éloigné) peu ragoutant ou vivre une bonne histoire pleine d’action et de péripéties. 



12/05/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres