Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Peter Stenson : Déchirés

Déchirés de Peter Stenson  3,5/5 (23-09-2014)

 

Déchirés (315 pages) est sorti le 28 août 2014 aux Editions Super 8.

 

couv-dechires (121x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Accro à la méthamphétamine, Chase Daniels est un junkie minable sans cesse en quête d’un nouveau fix. Quand il se réveille un beau matin pour voir une fillette déchiqueter un rottweiler, il ne s’inquiète pas plus que ça. Ouais, peut-être qu’il devrait. Car la fin des temps est là : les rues grouillent de zombies avides de chair humaine, et survivre est devenu un objectif à très court terme. Mais que signifie l’apocalypse, se demande Chase, quand la société a déjà tiré sur vous un trait définitif ? Et cette malédiction, qui semble toucher tout le monde sauf lui et son ami Typewriter, n’est-elle pas l’occasion qu’il attendait – celle de prendre un nouveau départ et d’accomplir enfin quelque chose de grandiose ? Dans un monde livré au chaos et aux flammes, le « nouveau » Chase Daniels, perdu dans ses rêves de rédemption et d’amour fou, se met en tête de retrouver son ex-petite amie et de la sauver. Les règles du jeu ont changé : désormais, c’est tuer ou être tué, fuir sans penser au lendemain. Hanté par les fantômes du passé, dévoré par le manque, Chase ne court-il pas au-devant de sa dernière désillusion ?

 

Mon avis :

 

En tant qu’ultra fan de zombies, quand un nouveau roman mettant en scène mes terreurs de jeunesse sort, je me penche inévitablement dessus. Addict, oui, mais je n’en suis pas encore à lire toute la littérature zombiesque (il y a quand même de sacrées daubes dans ce domaine faut bien avouer). Mais quand une quatrième de couverture annonce « Déchiré n’est pas seulement un grand roman de zombies porté par une écriture survoltée : c’est aussi, à mi-chemin entre The Walking Dead et Breaking Bad… » (deux séries dont je suis fan) et bien je fonce, naturellement !

 

Ce qu’il y a de bien (ou de mauvais) dans les roman peuplés de morts-vivants c’est qu’on se retrouve forcément dans des situations extrêmes où la nature humaine est poussée dans ses retranchements. Et là, moi, j’adore ! Déchirés va encore plus loin, puisque les seuls survivants de l’épidémie sont des consommateurs des méthamphétamine. Le schéma classique Zombies contre Hommes est écarté au profit d’un duel beaucoup plus  incertain : Zombies contre Drogués. Le lecteur sain d’esprit se pose forcément la question : vaut il le coup de vivre dans ce monde apocalyptique en étant dépendant, obligé de consommer quotidiennement sa dose et devenir une autre forme de zombies…Le  choix n’est pas simple.

 

Que vous dire de Déchirés ? Déjà vous dire que j’ai aimé ! Ça change des autres lectures du genre. On n’est pas juste dans une histoire traditionnelle de lutte pour sauver sa peau au milieu de corps en décomposition prêts à tout pour vous dévorer. Pour Chase Daniels, Steno, Kay, Jared et quelques autres, l’obligation de se procurer sa dose (voire, même la cuisiner) est plus que vitale. Pas évident (voire même difficile) d’apprécier Chase, le protagoniste, qui a beau être hyper amoureux, presque charmant par moment, reste malgré tout un vrai drogué dans tout sa splendeur. C’est un minable junkie armé d’un fusil à pompe (devenu Buster, son meilleur ami), hanté par ses fantômes, et dont l’amitié et le respect n’ont que peu d’importance lorsqu’il est question de meth. Et pourtant, ça marche bien puisqu’on le suit avec un certain plaisir.

J’ai aimé le mélange des genres, d’abord l’humour noir et souvent trash, puis la tension qui s’amplifie  pour arriver à une fin à la hauteur du livre (il ne pouvait en être autrement de toute façon).

 

En bref : Déchirés est un titre plein de « Mort-Back », pas franchement rose et annihilé de la moindre forme d’espoir. Bon, en mélangeant The Walking Dead et Breaking Bad (l’intelligence de  Walt White en moins), il faut s’attendre à du lourd et à du bien dégeu aussi, et les morts-vivants sont loin d’être les pires !

 

Voici l'avis de Cajou et Léa, qui ont apprécié et de Lisalor, pour qui le roman est moins bien passé.

 

17307159 (109x173).jpg  16085506 (112x173).jpg  challengerl2014 (173x173).jpg

 

D'autres lectures zombies :

images (3) (106x173).jpgimages (4) (110x173).jpg



13/10/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres