Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Patricia Grace : Haka

Haka de Patricia Grace   3,75/5 (30-11-2018)

 

Haka (32 pages) est disponible depuis le 10 octobre 2018 aux  Editions Au vent des îles

 

1.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Qui ne connaît pas le haka ? Danse guerrière maorie à l'origine, il a, dès 1906, été porté par les All Blacks, et acquît grâce à l'hypermédiatisation du rugby moderne, une notoriété qui dépasse de loin le cadre des stades, et fait aujourd'hui partie de notre quotidien. Les jeunes lecteurs à partir de 7 ans trouveront plaisir à découvrir l'origine du haka «Ka mate». Il sera intéressant de leur faire découvrir que ce rituel guerrier qui symbolise la force et la détermination de tout un peuple doit sa genèse au hasard d'un grand moment de doute. Ce texte pourra donner l'occasion de découvrir certaines traditions des maoris (tatouage, clans, rituels...), peuple autochtone de la Nouvelle-Zélande.

 

Mon avis :

 

Le Haka, mystérieux chant guerrier, emblématique cri de guerre depuis 1906 des joueurs de rugby de Nouvelle Zélande et surtout impressionnantes vocalises dansées aussi inquiétantes que majestueuses. On connaît tous ces sons, cette mélopée accompagnée de mouvement du corps brutaux et secs, mais on est loin d’en connaître l’origine et la signification.

Patricia Grace propose dans ce magnifique album de nous conter en image et en texte l’incroyable histoire du Haka, telle une épopée, afin d’en découvrir tout son sens.

 

 8.jpg

 

Il a été créé par Te Rauparaha. Ce chef de guerre d’un clan maori, de la tribu Ngati Toa était en quête de nouveaux guerriers dans d’autres contrées afin de vaincre ses ennemis qui cherchaient à le tuer. Poursuivi, il trouva finalement refuge au lac Totoaira où le chef du village choisit de le cacher dans une fosse à patates, un puit rebouché à la hâte et protégé par une femme aux grands pouvoirs.

Là dans le noir, alors que ses nombreux ennemis foulent la terre à sa recherche, il murmura inlassablement les mêmes paroles…Il survécu et, à son retour au village, raconta ces paroles, raconta comment la générosité de ce peuple lui avait permis de s’en sortir, raconta sa délivrance en sortant. Et ce sont ces mots qui, répétés de génération en génération, sont devenus le Haka d’aujourd’hui, cette même histoire qui sert désormais à impressionner les adversaires des célèbres All Black.

 

9.jpg

 

Haka de Patricia Grace est un album d’une grande richesse qui permet aux enfants (et à leurs parents) d’enfin connaître la signification et de comprendre ce qu’est le Haka. Loin d’être un spectacle, c’est un vrai chant de guerre qui raconte une véritable histoire, comme pour rappeler la détermination qui a permis de faire face au doute. L’auteure, en plus de nous raconter cette histoire avec des mots simples et originaux (noms de tribu, de chef guerrier...), donne aussi l’occasion de mettre une traduction sur ces cris de guerre.

 

0.jpg

 

Intéressante et belle ouverture sur le peuple Maori, Haka est un album superbe. L’illustrateur a réussi à rendre vivant les personnages, à leur donner beaucoup d’intensité, exprimer leur craintes… Les fonds, les paysages et la profondeur sont très réussis. C’est, je trouve, un album qui aurait mérité d’ailleurs un plus grand (beaucoup plus grand) format tant les dessins sont beaux.



16/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres