Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Palmarès 2016 du Prix 1er Roman

Palmarès 2016 du Prix 1er Roman

 

Le Jury du Prix Premier Roman s'est réuni aujourd'hui au restaurant Le Procope afin de décerner le Prix du Premier Roman français et celui du Premier Roman étranger 2016.

 

Le Prix Premier Roman

 

Depuis trente-huit ans, le Prix du Premier roman récompense et révèle chaque année un jeune auteur français ainsi qu’un jeune auteur étranger. Il a couronné, entre autres, Boualem Sansal (en 1999) et Hédi Kaddour (en 2005), Grand Prix du roman de l'Académie française cette année ; mais aussi Dan Franck, Alexandre Jardin, Pascale Roze (Prix Goncourt), Christophe Bataille, Isabelle Jarry, Bruno Racine, Sophie Fontanel, Jean-François Kervean, Annick Geille…

En 2015, le jury du Prix du Premier roman a décerné sa récompense à Didier Castino pour son livre Après le silence (aux éditions Liana Levi).

 

Membres du jury :

Joël Schmidt (Président), Mohammed Aissaoui, Jean Chalon, Georges Olivier Châteaureynaud, Gérard de Cortanze, Christine Ferniot, Michèle Gazier, Annick Geille, Gérard Guillot, Jean-Claude Lamy, Gilles Pudlowski, Jean-Pierre Tison

 

Meilleur Premier Roman Français

 

1.jpg Petit Pays de  Gaël Faye chez Grasset

Tout a été dit sur ce livre qui est une traversée magnifique de justesse du drame rwandais. Entre rires et larmes, un beau roman plein d’humanité par un jeune écrivain qui est aussi rappeur.

9.jpg

A seulement trente-trois ans, Gaël Faye nous transporte au cœur d’un roman riche qui nous questionne sur notre monde et sur la guerre au Rwanda. L’humanité profonde et la verve de ce roman font de Gaël Faye un auteur qui, dès son premier livre, a su conquérir un public

 

Meilleur Premier Roman Étranger 

 

5.jpgSur cette terre comme au ciel de Davide Enia chez  Albin Michel

Davide Enia, finaliste du prix Strega, tisse le destin d'une famille italienne, de l'après-guerre aux années 1990, à travers trois générations d'hommes dont le jeune Davide incarne les rêves. Entremêlant leurs histoires avec brio, il dresse un portrait vibrant de sa terre, la Sicile, et de ceux qui l'habitent.

2.jpg

Le roman de Davide Enia n’est pas seulement un roman sur la boxe, il est une métaphore de la vie à part entière. A travers les victoires et les échecs de cette génération de boxeurs siciliens, c’est toute l’histoire de la Sicile et de l’Italie qui nous est dépeinte dans cette langue si particulière, populaire et baroque.

 

Rappel des 15 titres retenus pour le prix Premier roman 2016

 

Les 10 romans en lice pour le prix du Premier roman français :

  • Marie BartheletCelui-là est mon frère (Buchet-Chastel)
  • Guy BoleyFils du feu (Grasset)
  • Jean-Marc CeciMonsieur Origami (Gallimard)
  • Gaël FayePetit pays, (Grasset)
  • Adeline FleuryRien que des mots (Les Nouvelles éditions François Bourin)
  • Frédéric GrosPossédées (Albin Michel)
  • Maëlle GuillaudLucie ou la vocation (Héloïse d’Ormesson)
  • Mathias LairL’amour hors sol (Serge Safran)
  • Stéphanie Vermot-OutheninLa straniera (La Grande Ourse)
  • Frédéric ViguierRessources inhumaines (Albin Michel)

 
Les 5 romans concourent dans le domaine étranger :  

  • Cynthia d'Aprix SweeneyLe pactole (Fleuve éditions), traduit par Anne Demour
  • Davide EniaSur cette terre comme au ciel (Albin Michel), traduit par Françoise Brun
  • Marco MaginiComme si j’étais seul (HC éditions), traduit par Chantal Moiroud
  • Molly PrentissNew York esquisses nocturnes (Calmann-Lévy), traduit par Nathalie Bru
  • Abdelaziz Baraka SakinLe messie du Darfour (Zulma), traduit par Xavier Luffin


06/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres