Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Celeste Ng, lauréate du Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs 2016

Celeste Ng, lauréate  du Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs 2016

 

Pour sa 39ème édition, le Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs a désigné Celest Ng, grand gagnant du Prix pour son livre Tout ce qu’on ne s’est jamais dit (Sonatine éditions), le 9 juin 2016, lors de la Cérémonie de remise du Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs. 

 

L’annonce s’est faite peu après 18h30, dans les jardins de la Maison de L’Amérique Latine, à l’issue d’une longue délibération solennelle et devant un  parterre de 200 invités réunis pour l’occasion. Les membres du jury ont reconnu le talent de cette jeune écrivain qui signait son premier livre.  Les Voyageurs-Lecteurs, représentés par une double voix au sein du jury, avaient eux aussi reconnu ce livre grand vainqueur à hauteur de 37%, parmi plus de 15 000 votants. 

 

logo_prix_relay.jpg


Le Jury Chaque année, un nouveau jury est composé de professionnels du voyage, de journalistes, d’écrivains, de membres de Lagardère Travel Retail France, tous unis par une même passion : le livre dans tous ses états, la lecture dans tous ses transports.  Pour cette 39è édition, le jury était présidé par Franck Avice (Directeur Service, Relations Clients et Espaces RATP), entouré de David Foenkinos (auteur), Nathalie Azoulai (auteur), Nicolas Delesalle (journaliste et auteur), Pascale Frey (journaliste), Gilles Aligner (Président-Directreur Général Promométro), Laure Baume (Directrice Générale Adjointe Aéroport de Paris), Antoine Nougarede (Directeur de Retail & Connexions) et Anne Yannic (Directrice Générale de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel).

 

2016.jpg

 

Le prix

 

Qui sont les Voyageurs-Lecteurs ? Toi, moi, lui… cet homme perdu dans ses pensées que l’on croise dans le métro, avant d’embarquer pour d’autres horizons, ou cette jeune femme assise sur le banc d’une gare un matin, un livre à la main. Le Voyageur-Lecteur est partout, il sommeille en chacun de nous,  il est animé par une double passion : celle du livre qui fait voyager et du voyage qui fait lire. 

 

Le Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs permet chaque année à cette communauté d’échanger et de continuer à lire en voyage.  Les membres de la communauté s’expriment d’ailleurs volontiers sur  les réseaux sociaux.

De la communauté des Voyageurs-Lecteurs en passant par les auteurs et journalistes, le Prix Relay réunit beaucoup de monde autour des passions que sont le voyage et la lecture. Cet intérêt se retrouve même au sein de Lagardère Travel Retail France qui a créé le Club des Very Important Lecteurs. Une très belle initiative qui permet aux 50 participants de se réunir, d’échanger sur les livres sélectionnés pour le prix et de participer aux délibérations pour élire le lauréat. 

 

Chaque année, un nouveau jury est composé de professionnels du voyage, de journalistes, d’écrivains, de membres de Lagardère Travel Retail France, tous unis par une même passion : le livre dans tous ses états, la lecture dans tous ses transports. Un jury unique : vous ! Depuis 5 ans maintenant, le grand public a un rôle déterminant pour élire le livre gagnant. En effet, les Voyageurs-Lecteurs peuvent voter pour le livre de leur choix sur le site Prixrelay.com, des voix qui ont une importance cruciale puisqu’elles comptent double lors de la délibération finale. 

 

En lice cette année, 4 auteurs/ouvrages : 

2.jpg 4.jpg 3.jpg 1.jpg 

Envoyée Spéciale de Jean Echenoz (Editions de Minuit)

La Route étroite vers le nord lointain de Richard Flanagan (éditions Actes Sud)

Quoi qu'il arrive de Laura Barnett (éditions Les Escales)

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit de Céleste Ng (éditions Sonatine)

   

Le livre

250.jpg Tout ce qu'on ne s'est jamais dit (271 pages) de Celeste Ng paru le 3 mars 2016 aux Ediions Sonatine (mon avis ici)
Lydia est morte. Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l’ignore encore… Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu’elle n’a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d’université d’origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu’il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus. Mais le corps de Lydia gît au fond d’un lac. Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l’adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu’au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées. 

Bien sûr, Tout ce qu’on ne s’est jamais dit distille un suspense d’une rare efficacité. Mais ce livre qu’on garde en soi très longtemps est bien plus que cela. Celeste Ng aborde la violence de la dynamique familiale, les difficultés de communication, le malaise adolescent, avec une intensité exceptionnelle qui évoque l’univers de Laura Kasischke. En distinguant cette œuvre envoûtante comme l’un des meilleurs romans de l’année, les critiques anglo-saxons ont salué la naissance d’un écrivain majeur et fait le succès du livre, vendu à plus d’un million d’exemplaires et déjà traduit dans 15 langues. (éd. Sonatine, 2016) 

 

L’auteure

5.jpgCeleste Ng
Celeste Ng est une auteur et professeur née à Pittsburgh, en Pennsylvanie dont les parents sont originaires de Hong Kong. Passionnée par la littérature depuis l’enfance, elle a suivi des cours d’écriture romanesque à l’université du Michigan et est devenue professeur d’écriture. Tout ce qu’on ne s’est jamais dit est son premier roman et elle y soulève de nombreuses questions qui lui tiennent à cœur : les origines, l’identité, la diversité et la différence, mais aussi le rôle de la femme ou les secrets de famille enfouis.

 



14/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres