Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Olivier Tallec : Un peu beaucoup

Un peu beaucoup de Olivier Tallec   5/5 (05-09-2020)

 

Un peu beaucoup (36 pages) est disponible depuis le 2 septembre 2020 dans la collection Pastel de l’Ecole des loisirs.

 

1L.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

C'est fragile un arbre, il faut en prendre bien soin. Il faut s'en occuper comme d'un ami. Mon arbre et moi, on s'occupe bien l'un de l'autre. Parfois, il me donne une de ses pommes de pin. Une c'est peu, mais attention, toutes c'est beaucoup. Il faut trouver le bon équilibre. Mais si un jour il n'a plus de pommes de pins, il y aura encore ses épines, ses branches ou ses racines...

 

Mon avis :

 

Ceux qui me connaissent savent que j’adore Olivier Tallec. Qu’il s’adresse aux bambins de 4 ans ou aux adultes, ses publications sont toujours un réel bonheur, une bonne grosse dose de rigolade et de bon sens.

 

Non mais, regardez cet écureuil (qu’on a pu découvrir dans C’est mon arbre), n’est-il pas attachant, drôle et mignon dans son genre ?

 

thumbnail (6).jpg

Il me rappelle Scrat de L’âge de glace.

image.jpg

 

Fort heureusement, notre petit personnage à la queue touffue a, contrairement à lui, un peu plus à se mettre sous la dent que son célèbre gland. Et c’est d’ailleurs tout l’enjeu de cet album…

 

71ubKuC3T4L.jpg

 

Dans Un Peu Beaucoup on est ici entraîner dans ce qui semble être l’histoire d’amour entre un écureuil et son arbre. Le rongeur nous raconte comment aimer son arbre, lui parler et prendre soin de lui comme d’un ami. En retour, on peut alors profiter de sa générosité et déguster ses pommes de pin. Ce qui tombe plutôt bien car le petit rouquin ADORE les pommes de pin.

71s1eJKY7mL.jpg

Il faut toutefois, à un moment donné, savoir s’arrêter, avant qu’il n’y en ait plus. Oh… Mais est-ce finalement si grave s’il n’en reste plus une seule ? Il y a bien d’autres choses dont on peut se régaler sur son arbre (aiguilles, racines…), d’autant que celui-ci est vraiment, vraiment, très généreux…

Mais attention néanmoins à ne pas l’abîmer.

C’est fragile un arbre et il faut en prendre soin.

Avant qu’il ne soit trop tard !

 

81tpMXwwNML.jpg

Excellent récit sur l’écologie, Un peu beaucoup parle avec un humour subtile et vif de l’épuisement des ressources et pointe franchement le doigt sur la surconsommation.

 

thumbnail (5).jpg

 

Sans pour autant faire de leçons de morale pompeuses, il explique, à travers l’attitude démesurée de cet écureuil qui ne sait plus s‘arrêter (alors même qu’il connait les conséquences), qu’un jour où l’autre (et même plus vite que prévu) aucun retour en arrière ne sera possible et qu’il ne restera plus rien. Pas même un écureuil !!!

 81Txz-aMGBL.jpg

Olivier Tallec évoque l’amour, l’égoïsme et avant tout les limites et les concessions personnelles qu’il faut savoir s’imposer.

Son message passe super bien aussi bien chez les petits de 4-5 ans qui comprennent vite la portée de l’histoire, que chez les parents qui la leur racontent. Mais ça reste évidemment fait avec beaucoup de drôlerie (avec Olivier Tallec aux commandes impossible qu’il en soit autrement).

 

Je vous promets que vous allez adorer !

Un peu Beaucoup est un album à ne pas laisser passer.

 

1559906182.jpg



20/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres