Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Mathias Malzieu : Le plus petit baiser jamais recensé

Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu   4,75 (14-04-2013)

 

Le plus petit baiser jamais recensé (158 pages), sixième livre de Mathias Malzieu, est paru le 20 mars 2013.

Page Facebook de l’auteur Mathias Malzieu

Page Facebook du livre Le plus petit baiser jamais recensé

 

 

L’histoire (éditeur) :

 

L'histoire d'amour entre une fille qui disparaît quand on l'embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu'ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d'un détective à la retraite et d'un perroquet hors du commun, l'inventeur part à sa recherche.

 

Mon avis :

 

Ce nouveau titre de Mathias Malzieu m’a beaucoup rappelé La mécanique du cœur. Le thème de l’amour est encore magnifiquement  narré, c’est mélancolique mais moins triste.

 

Le narrateur, un inventeur-dépressif de 37 ans, revit lorsqu’il croise le chemin d’une fille très particulière qui, lorsqu’il lui donne son premier baiser (le plus petit baiser jamais recensé) disparaît.  Sur les conseils de sa pharmacienne Louisa, il prend contact avec un détective privé : Gaspard Neige. Ce dernier donne quelques conseils mais surtout lui prête son plus fin limier (Elvis) afin qu’il retrouve cette mystérieuse inconnue. Ce plus petit baiser, si incroyable qu’il soit, est le début d’une improbable aventure.  Après avoir enfin réussi à mettre la main sur son amour invisible (grâce à  une technique très particulière), notre inventeur entreprend de trouver un subterfuge afin de pouvoir s’embrasser sans se volatiliser. Plein de ressources et doué d’une imagination plus que fertile, il met au point un chocolat si délicieux, si fin, si merveilleusement parfait, que le mettre en bouche  ressemble en tout point à la sensation du baiser.

« Le défi était le suivant : changer le chocolat en véritable baiser. Pas seulement un bonbon au gout de baiser : le substitut absolu. Quelque chose qui serait de l’ordre de la télépathisserie. » Page 93

Malheureusement, le passé « explosif » du narrateur refait surface….

 

Le thème de l’amour est magnifiquement évoqué, tout en sensibilité. Mathias Malzieu sait trouver les mots pour rendre ses descriptions poétiques, un peu magiques et même parfois totalement surréalistes. Son récit est un concentré de métaphores, l’image transplante le mot  à tout bout de champs (« caressant le cumulus qui lui servait de barbe » page 14, « je suis un sous-doué du deuil. La peau à l’intérieur de mon cerveau est constellée de bleus qui ne s’effacent jamais. Je suis un homme-grenier. Je garde tout » page 25, « elle était plus pulpeuse qu’une armée d’oranges » page 33, « nos électricités mêlées provoquaient un étrange cœur-circuit » page 64…). C’est une plume qui ne manque pas de créativité, à la limite de la loufoquerie, tout en gardant un côté réaliste qui me plaît bien. Outre l’écriture de l’auteur, Le plus petit baiser jamais recensé est aussi une aventure sympathique qui réserve diverses surprises à son narrateur et au lecteur.

 

Le plus petit baiser jamais recensé est une belle allégorie de la timidité. L’inventeur est déjà un homme introverti (transparent se décrit-il depuis sa rupture), mais les femmes sont encore plus marquées par un grand manque d’assurance (amoureuse !). Il y a évidemment la fille qui disparaît, et aussi Louisa, la pharmacienne, éprise de l’inventeur qui rougit bien souvent.  A défaut, de vivre elle aussi une belle histoire d’amour, elle  prend le rôle de la confidente. Louisa a été mon personnage préféré, elle m’a beaucoup touchée.

 

« Passée d’un instant à l’instant suivant de l’apparition à la disparition. Comme si la bouche était un interrupteur corporel magique qui pouvait la faire se volatiliser. Ne restait que la mélodie asthmatique en ré mineur sifflée par ses tout petits poumons. » Page 12

 

« Avant l’aventure de la fille invisible, j’avais perdu la guerre mondiale de l’amour. » Page 18

 

 

 

Grace aux Editions Flammarion et leur agence de presse, je vous propose de gagner un exemplaire du dernier roman de Mathias Malzieu et de connaître à votre tour Le plus petit baiser jamais recensé. Pour cela, je vous invite à me  laisser un p’tit mot sous ce billet en m’indiquant pourquoi vous voulez gagner ce titre. Le 28 je procéderai au tirage au sort et annoncerai sur ma page Facebook l’heureux gagnant (concours réservé à la France métropolitaine).

 

 

 

A noter : la célèbre maison Hugo et Victor a créer un chocolat pour la sortie du livre : Le baiser-chocolat. J’ai eu la chance d’en recevoir une boite et je peux vous dire que ces douceurs sont un délice. C’est une véritable explosion de saveurs et de textures.

 

 

 

 



16/04/2013
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres