Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Mathias De Breyne : La maison

La maison de Mathias De Breyne    3,5/5 (23-06-2016)

 

La maison (238 pages) est paru le 9 juin 2016 aux Editions Belfond.

 

0.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

On ne choisit pas sa maison, c'est elle qui nous choisit.

Quand il ne voyage pas au bout du monde, Gab retape des maisons avec amour et passion grâce à ses talents d'ébéniste, y vit un ou deux ans et puis s'en va. Dans le Gers, les Alpes, les Cévennes, en Normandie, dans le Jura. Gab n'a pas eu six femmes dans sa vie, mais six maisons. La dernière en date située dans les Pyrénées, il l'aime de tout son coeur, mais le temps est venu pour lui de la laisser. Pour que, comme à chaque fois, un homme ou une femme, un couple peut-être, s'y installent et l'aiment à leur tour.
A plusieurs centaines de kilomètres de là, Magda en a marre d'être un robot. Elle en a assez de s'abîmer le dos et les yeux devant son ordinateur. Elle a envie d'habiter à la mer. Ou non, à la campagne. En fait, peu importe : c'est la maison qui la choisira. Une annonce se détache vite des autres.

 

Mon avis :

 

La maison est le récit d’une histoire d’amour sous forme d’annonce immobilière. Pas une histoire d’amour commune puisqu’une histoire à trois dans laquelle la maison fait partie intégrante.

Gabriel, le narrateur, nous raconte (on se prend très vite au jeu de l’interlocuteur, celui venu visiter les lieux, celui qui aura la chance de prendre le relai de cette maison) cette incroyable histoire, leur histoire à lui et à Magdalena dans laquelle il est évidement question de la maison, celle qui a façonner leur relation. Rien de paranormal (pas d’histoire de fantômes dans ces lieux), mais Mathias de Breyne a réussi à faire vivre cette maison  avec force.

Modelée avec amour et passion, la maison possède ici une âme et fait totalement partie de la vie de ses personnages.  Alors Gab  se raconte et il la raconte, avec beaucoup de détails, d’attention et ça fait rêver (même si ce n’est pas ce qu’on cherchait forcément en ouvrant le roman). Et, même si peu en prendre le chemin parfois, on n’a pas affaire à un long article de chez Maison et Travaux.

 

C’est dans ces murs  porteurs d’histoire, dans ce cocon, que Gab et Magda vont traverser quelque chose de fort. Ces deux personnages attachants vont vivre un coup de foudre très particulier et le destin va faire en sorte qu’ils soient coûte que coûte réunis au sein de cette maison. Je dois dire que la magie a très bien opérée chez moi, d’abord portée par cette belle description, je suis entrée de très bon cœur dans la maison et dans leur histoire que j’ai ensuite vécue avec émotions.

La mise en forme du texte est surprenante (les dialogues ne sont présentés ni avec  guillemets ni tirets) mais vraiment agréable visuellement (car très aérée). J’ai pris un grand plaisir à suivre ce couple plein de vie et leurs amis, et surtout à me poser à leur coté dans cet endroit lumineux et plein de sérénité.

La maison est une belle histoire d’amour qui parle avant tout de choix, d’humanité et d’amitié, à travers la plume pleine de sensibilité et de simplicité de Mathias de Breyne.

 

« Merci d'avoir voyagé pour visiter ma maison, ça me touche, lui ai-je répondu, ému, tout en nous resservant un bon verre de vin. Marc m’avait souvent fait remarquer que je ne montrais pas assez mes émotions, il disait qu’on avait le sentiment que je n’en éprouvais pas, que j’étais une écorce sans vie, sans sève, et que je devais me dévoiler davantage. Je me suis surpris moi-même. L’effet Magdalena, la luminosité péruvienne y étaient sans doute pour quelque chose. Je crois qu’on attend tous quelqu’un dans notre vie qui vient un jour libérer la lumière en nous, et qui dans l’attente de cette personne demeure dans l’ombre. » Page 76

 

Voilà un livre qui ne m’aurait pas vraiment attirée (la quatrième de couv ne me parlait pas plus que ça) mais une fois entre  les mains j’ai pris un vif plaisir à découvrir cette jolie histoire qui m’a incroyablement reposée.



07/07/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres