Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Marilyse Trécourt : Vise la lune et au-delà !

Vise la lune et au-delà ! de Marilyse Trécourt    4/5 (02-06-2018)

 

Vise la lune et au-delà ! (248 pages) sort le 5 juillet 2018 aux Editions Eyrolles

 

0.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Estelle a 38 ans et, en apparence, tout pour être heureuse. Pourtant, elle rêve d’une vie meilleure dans laquelle son chef de service reconnaîtrait sa vraie valeur, son fils travaillerait à l’école et son mari ferait plus attention à elle. Lors d’une insomnie résistant aux somnifères, Estelle googlise « changer de vie ». Elle tombe sur un article, inspiré par la loi d’attraction, qui explique que pour amorcer le changement, il suffit de visualiser ce que l’on souhaite et de l’écrire. Sans y croire une seconde, elle formule un premier vœu, qu'elle s'envoie par mail. Le lendemain matin, quand ce vœu se trouve réalisé, Estelle découvre qu'elle vient, sans le savoir, de souscrire à un programme de réalisation de rêves. Prenant goût à l’exercice, Estelle, supervisée par Tom, son assistant virtuel, émettra un ensemble de vœux pour rénover sa vie. Mais, alors que tout change autour d’elle selon ses désirs les plus fantasques, Estelle se sent toujours seule et insatisfaite. A quoi tient donc le bonheur ?

  

Mon avis :

 

Même si elle donne l’illusion d’aller au mieux, Estelle Bazin, 39 ans, est mal dans sa vie.  Pas fan de son boulot, elle en a en plus ras le bol de sa vie entre popote, rattrapage de bêtises du chien Mojito lutte pour faire travailler son fils Lucas, ado(rable) feignant, jérémiades de son mari… Bref, une vie de maman et épouse, qui passe après tout le monde (par choix, et puis aussi fatalement par habitude…).

 

« Les larmes me brouillent la vue et un sentiment de vide abyssal s’empare de moi.

Agacée, je chasse mes larmes d’un geste sec. L’important, c’est que nous soyons tous en bonne santé. La famille passe avant tout et le mienne est formidable.

Je prends le temps de retrouver la Estelle-qui-va-bien, me convaincs que la soirée me réserve peut-être de bonnes surprises et j’ouvre la porte de l’appartement. » Page 10-11

« Richard arrive et lance ses chaussures et sa mallette à travers le salon.

-Salut, Poupoune ! me crie-t-il. On mange quoi ? » Page 14

« Mon chien grimpe sur le banc et blottit son corps trempé contre le mien.

-Tu vois, toi, c’est facile, je sais qui tu es, dis-je à mon toutou tout mouillé. Un chien. Moi, je n’en sais rien. Je sais jute qui je suis par rapport aux autres : la mère dévouée d’un ado glandeur, l’épouse tout aussi dévouée d’un mari qui ne me voit même plus et l’assistante trop dévouée d’un chefaillon tyrannique. Mais toute seule, je suis qui ? J’ai l’impression d’être une coquille vide. Une coquille mal coiffée, en plus. » Page 17

 

Lors d’une nuit sans sommeil d’un sommeil perturbé par les ronflements de son mari Richard, elle retourne sur son moteur de recherche en quête de solution : comment changer de vie ? Premier conseil d’un nouveau site qu’elle consulte : lister vos envies… Ok, la première envie visualisée est aussitôt tapée.

Et si cette premier envie, totalement saugrenue, venait se réaliser au petit matin comme si de rien n’était, comme si tout était naturel ? Le lendemain, elle se réveille alors  aux côtés d’un autre homme. Richard a laissé sa place  à un autre, un Richard de 39 ans mais pas son Richard, un autre mâle sexy comme un dieu, qui prépare le petit déjeuner, repasse les chemises relou à repasser, attentionné, distingué et beaucoup plus posé. Le rêve ?

A première vue oui, mais pourtant, quelque choses cloche encore, Estelle n’est pas comblée (et encore franchement très perturbée par ce changement délicieux, mais brutal et fou !). Alors, direction la réunion des « réalisants », spécialement mise en place par le site « magique » afin d’accompagner les âmes égarée en quête d’une vie meilleure.

Elle y fera beaucoup de rencontres : Olivier, le kiné de 36 ans  (grand timide en voie de guérison), Clémence, psychothérapeute de 62 ans, Caroline 42 ans et25 kg en moins….et elle-même !!!!

 

Vous l’aurez compris Vise la lune et au-delà ! a toutes les apparences d’un chick-lit, comédie légère à l’image des téléfilms d’après-midi qui l’on regarde avachies sur le canapé blottie sous un plaid, le genre qui fait sourire, plein de clichés mais qui fait du bien et dont on sait que ça se terminera forcément bien.

Vise la lune et au-delà ! c’est un peu ça, c’est vrai. Parce que forcément, la porte ouverte aux vœux entraîne quelques conséquences fâcheuses qui sont plutôt drôles pour le lecteur qui savoure les mauvaises postures dans lesquelles Estelle se retrouve. Parce qu’il y a forcément des passages pétris de bons sentiments (ou oublie pas la bonne conscience en laissant parfois Estelle mal à l’aise face à un sentiment de tricheries et de manque d’honnêteté). Parce que l’histoire flirte entre légèreté et moments graves.

 

« N’ayant plus le temps de tergiverser, je retire mes gros chassons à tête de licorne, et enfile ladite robe. Tant pis pour la longueur, après tout, je ne sors pas. La robe est beaucoup plus moulante qu’il y a sept ans…Sans doute une question d’humilité ambiante, je ne vois pas d’autres explications. » Page 46

 

Mais Vise la lune et au-delà ! est bien plus que ça. Marilyse Trécourt utilise la forme de la comédie gentillette pour aborder un véritable problème de fond qui touche énormément de personnes. Ce n’est pas simplement une histoire de vœux, de désir de changer e vie qui d’un coup de baguette magique se réalise. Il y a là beaucoup d’échanges pertinents entre Estelle et Tom (l’I.A. qui la suit) et un stage « exotique » particulièrement efficace à de nombreux points de vue qui accompagnent l’intrigue et offrent plus de réflexion. Le titre s’oriente alors doucement avec beaucoup de bon sens vers une lecture psychologique délicieuse.

 

Vise la lune et au-delà ! est un roman plein d’humour, avec de vraies émotions. Au final, c’est un roman feel-good intelligent, réfléchi,  pas surjoué et qui ne tombe pas dans les clichés comme le début du livre le laissait croire. Je me suis reconnue en Estelle (mère, épouse et femme qui s’oublie), j’ai ressenti ses peines, ses agacements. La bienveillance de ces pages m’a fait un bien fou !

On réfléchit là naturellement à ce qu’on souhaite véritablement, à ce que signifie le bonheur. Il donne l’envie de se recentrer sur soi, découvrir ce qu’on aime, de ne plus avoir peur du jugement,  de réapprendre à prendre soin de soi, à s’aimer et se sentir belle comme après une séance coiffeur/maquilleur.

 

« Quand j’examine de nouveau mon reflet dans la vitrine (…), je marque un temps d’arrêt devant cette femme inconnue. Une femme sûre d’elle, qui va de l’avant. Je sais que ce n’est qu’une apparence extérieure. Mais la petite voix, qui fond de moi, me murmure qu’il ne tient qu’à moi de la faire entrer à l’intérieur… » Page 44 

 

A toutes celles qui, prises dans leur quotidien familial plan-plan et fatigant, leur routine professionnelle peu  stimulante, en oublient qu’elles sont merveilleuses, lisez Vise la lune et au-delà ! Réveillez-vous, vous êtes géniales, courageuses et formidables !

Vous avez du mal à trouver votre place (la VRAIE) dans votre quotidien, vous trouverez dans ce petit roman positif et drôle de quoi renouer avec vous-même, l’occasion de laisser entrer dans votre vie cette personne exceptionnelle que vous êtes au fond de vous, de croire en vous tout simplement. Et ça, sans faire une croix sur votre vie  ni renier certains aspects du passé qui peuvent vous peser mais qui vous a construit.

Mercie Estelle de m’avoir fait partager ton quotidien (de ton point de vue) morose et cette aventure de changement.

Merci Marilyse Trécourt pour votre bonne humeur, votre bienveillance, votre générosité et vos mots.

 

En bonus : en fin d’ouvrage, une vingtaine de pages offertes par l’auteure sur les techniques expérimentées par Estelle qu’elle explique et nous propose de mettre en œuvre (méditation, alimentation en pleine conscience, écriture de lettres…).



01/07/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 273 autres membres