Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Marie Pavlenko : La mort est une femme comme les autres

La mort est une femme comme les autres  de Marie Pavlenko  2,5/5 (18-12-2015)

 

La mort est une femme comme les autres  (193 pages) est sorti le 7 octobre 2015 aux Editions Pygmalion (Grands romans).

 

couv43884438 (111x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Imaginez un monde où personne ne s'éteint.
Imaginez un service de soins palliatifs où personne ne succombe.
Imaginez un univers où la mort en a ras la faux et fait un burn out.
Emm n'en peut plus. Un matin, elle s'arrête et s'assoit. Ses bras sont de plomb, elle pèse une tonne, elle ne peut plus se lever. 
En se laissant aller à son spleen, elle rencontre Suzie, une jeune femme dont la gentillesse va l'émouvoir. Commence alors un périple extraordinaire au cours duquel Emm va découvrir la richesse de la nature humaine.

 

Mon avis :

 

Marie Pavlenko a beau faire un effort sur les tournures, user de quelques jolies expressions (un peu ampoulée et faciles quand même) et d’un vocabulaire recherché (qui évite les répétitions et casse la monotonie dans la narration), rien n’y a fait, je n’ai pas du tout accroché. Le style ne m’a fait ni chaud ni froid.

Et ce n’est pas l’histoire qui a réussi à rattraper mon sentiment d’insatisfaction. L’effet produit chez de nombreux lecteur (franche rigolade et larges sourires) n’a pas eu lieu chez moi et je me suis même ennuyée…à mourir !

 

Je comprends qu’on puisse trouver cette histoire sympathique, l’intrigue originale et même rigolote, mais alors ça n’a pas pris une seconde avec moi. Et pourtant j’étais très emballée par la quatrième et je partais vraiment  curieuse de connaitre le cheminement qu’allait prendre Marie Pavlenko. Pour être franche, j’ai trouvé qu’il y a avait trop de scène grotesques, grossières et qui sonnaient faux.  Suzie Fleurot ne m’a ni émue ni touchée. Je dois être une aigrie-sans-cœur….

 

Bref, désolée, mais ce coup d’essai adulte de l’auteure n’est pas bien passé. J’ai nettement préféré Le livre de Saskia, saga jeunesse fantasy, plus passionnante à mon goût.



21/12/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres