Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Jacques Expert : Qui ?

Qui ? de Jacques Expert 3,5/5 (25-05-2013)

 

Qui ? (319 pages) est disponible depuis  le 25 avril 2013 aux Editions Sonatine.

 


L’histoire (éditeur) :

 

1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand Chêne. Un lotissement où tout le monde connaît tout le monde, calme et sans histoires. Jusqu'à ce jour de mars, où la petite Laetitia Doussaint, est retrouvée violée et assassinée dans les bois alentours. Crime crapuleux dont l'auteur ne sera jamais identifié.

2013 : Quatre hommes s'apprêtent à regarder à la télé l'émission " Affaires non résolues ", dont le thème, ce soir-là, est le meurtre de Carpentras. Quatre hommes hantés par l'affaire depuis ce jour où ils ont retrouvé le corps de Laetitia. Tous étaient voisins à cette époque, tous habitaient la résidence du Grand Chêne. Durant l'heure que va durer l'émission, avec son lot de questions et de révélations, ceux-ci se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets reviennent à la surface, des suspicions anciennes, des non-dits. Au terme de l'heure que dure l'émission, le voile sera levé. L'un de nos quatre hommes est en effet bel et bien le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

 

Mon avis :

 

En lisant Qui ?, je me suis faite avoir remarquablement…. Persuadée d’avoir mis un nom sur le coupable j’ai progressé avec cette idée en tête. Alors que tout tenait parfaitement la route, je me suis retrouvée à me pendre une  ultime claque  en dernière page du roman ! 

Il faut dire que Jacques Expert se montre expert dans l’art de nous mener en bateau.

-

A travers la diffusion d’une émission télévisée « Affaires non résolues » (le genre « Faites entrer l’accusé ») on revient sur une affaire non élucidées vieille de presque vingt ans : le viol et l’assassinat violent de Laetitia, une fillette de 10 ans. On suit en alternance 4 hommes (et leur femme) touchés de près et marqués par ce terrible événement. Tour à tout, acteurs de l’enquêtes (en participant aux recherche pour tenter de la retrouver), suspectés (voir arrêtés), innocentés, ils reviennent chacun de leur coté sur les événements passés et partagent leur souvenirs, leur ressentis (peur, haine, rancune, douleur…) et leurs réactions face au documentaire.

 

On entre très vite dans le vif du sujet, car dès le prologue on sait que l’on a à faire à l’assassin parmi les personnages que l’on va suivre (« Si je connais bien l’affaire ? Ça, oui, je la connais. Puisque c’est moi qui ai violé et tué la petite. » page 15). Mais de qui s’agit-il ? Toute la question est là. Les  protagonistes passent les uns après les autres au fil de la diffusion de l’émission. De 22h25 à 23h28, les minutes s’égrènent alternant les différents points de vue et opinions. Entre Antoine Vasseur (cadre commercial et voisin), Hervé Lemoual (instituteur de la petite), Simon Doussaint (son oncle) et Eric Bidault (cariste et voisin), l’auteur explore les comportements et les réactions des acteurs et spectateurs de la tragédie. A côté, le souvenir de la jolie et douce Laetitia, que tout le monde connaissait et appréciait dans le quartier du Grand Chêne, hante constamment les habitants qui n’ont jamais pu chasser de leur esprit le fait que le criminel court toujours. On suit ainsi les diverses épouses, qui ont chacune de quoi douter de l’innocence de leur homme. Le doute s’installe dans leur esprit et l’émission donne l’occasion aux sentiments d’écœurement et d’incertitude de refaire surface.

-

Qui ? a une construction est assez originale mêlant, par l’intermédiaire de l’émission, le passé (principalement constitué par les souvenirs) et le présent dans lequel l’enquête progresse toujours, grâce au commissaire Bouvard, qui n’est pas prêt de prendre sa retraite. C’est en quelque sorte une intrigue dans l’intrigue. Les pensées des protagonistes font la part belle à l’histoire. Entre les différents personnages, on a également les pensées de « Lui » (le tueur)  et de « Elle » (sa femme). Cette dernière, persuadée que son époux est l’assassin, a décidé de tout mettre en œuvre pour qu’il tombe enfin et paye pour ses fautes. De notre côté,  on a tellement envie de voir tomber cet homme impétueux, qui fanfaronne, se pavane fier comme un paon d’être passé entre les mailles du filet durant 19 ans. La prescription arrivant dans quelques mois, on ressent le même sentiment d’urgence qu’« Elle ». Mais impossible de savoir de qui il s’agit, alors on suppose, on les soupçonne tous, et comme Jacques Expert tisses méticuleusement et diaboliquement sa toile, impossible de vraiment savoir avant la touche finale (pour ma part je me suis complètement fourvoyée !).  

 

Cette construction particulière  donne toutefois une lenteur au cheminement de l’intrigue (1 heure sur plus de 300 pages, c’est sûr, ça avance peu !). Ce n’est pas vraiment gênant, du moins pas au point de décrocher (ah non, je tenais trop à savoir si mes soupçons étaient justes), mais mon impatience grandissait à mesure que j’avançais. La bascule passé/présent se fait avec une incroyable facilité. C’est même très intéressant de voir l’évolution dans les mentalités et la place des média que peut prendre dans ce genre d’affaire. Jacques Expert a un style direct qui donne une atmosphère très pesante, le ton est noir (très noir) et le suspense est bien maîtrisé. Le dégoût et la tension sont palpables. 

Qui ? : Un roman noir surprenant !



26/05/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 281 autres membres