Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Irène Cohen-Janca et Marc Daniau : Ruby tête haute

Ruby tête haute d’Irène Cohen-Janca (auteure) et Marc Daniau (illustrations)   4/5 (03-09-2017)

 

Ruby tête haute (40 pages) est disponible depuis e 24 août 2017 aux Editions des Eléphants.

 

7.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Dans la Louisiane des années 1960, Blancs et Noirs ne se mélangent pas. Ruby ne peut pas aller à l'école près de chez elle, réservée aux Blancs : elle doit se rendre dans une autre école, bien plus loin de sa maison. Mais l'année de ses six ans, tout va changer.
Cette histoire vraie souligne avec force que la lutte contre les discriminations est un combat de tous les jours. Un impératif au cœur de la mission d'Amnesty International.

 

Mon avis :

 

Ça aurait pu être un court roman jeunesse. Mais non, il s’agit bien là d’un grand album jeunesse, un album magnifique qui allie le travail d’Irène Cohen-Janca à celui de Marc Daniau, un récit particulièrement développé pour ce genre d’ouvrage mis en image par de grandes peintures vives percutantes pour un résultat particulièrement bien réussi que les enfants (dès 8,9 ans) doivent impérativement découvrir.

 

 1.jpg

The Problem We All Live With de Norman Rockwell

 

Une maîtresse présente aux élèves de sa classe un tableau et leur demande leur interprétation. Il n’y a pas meilleur effet pour éveiller la curiosité des bambins (et le lecteur). Qui est donc cette fillette, la tête haute, marchant encadrée de policiers ? Qui est donc cette Ruby Bridges pour mériter cette peinture ?

Ruby Bridges est une fillette noire, née en Louisiane dans les années 50, dans un état particulièrement ségrégatif, malgré les lois interdisant la différence !

Installée à la Nouvel Orléans à 4 ans avec ses parents (employé dans une station essence et femme de ménage dans les hôtels), Ruby a vécu une enfance heureuse, simple et pleine d’amour, jusqu’à ses 6 ans, lorsqu’en 1960 l’égalité vient frapper à sa porte.

 

2.jpg

 

Elle fera partie des cinq privilégiés à intégrer une école de « Bancs » mais elle seule affectée à l’école William Frantz. Qu’elle épreuve ! Et ce n’est que le début du chemin, une longue et difficile bataille pour le respect de l’égalité, le début d’une aventure humaine qui aujourd’hui semble si loin et qui pourtant a eu lieu il y a seulement cinquante ans.

 

3.jpg

 

Ruby tête haute est une histoire qui parlera à beaucoup d’enfants, qui leur apprendra beaucoup et qui leur plaira à coup sûr,

- parce que Ruby nous raconte SON histoire,

- parce que les tableaux de Marc Daniau sont plein de vie, représentatifs et particulièrement forts,

- parce que c’est une histoire vraie et que la narration a quelque chose de si simple qu’on est tout de suite envahi par tout un tas d‘émotions : la fierté de savoir qu’elle va rentrer à l’école (celle qu’on lui avait toujours interdite), la peur à l’idée de savoir qu’elle sera seule, la colère face aux réaction du peuple véhément et haineux, la joie de découvrir la maîtresse,  l’indignation en apprenant  la détresse dans laquelle tombe sa famille, le réconfort de voir une communauté soudée et un peuple plus ouvert et tolèrent que les cris si proches ne peuvent laisser paraître, la tristesse lorsqu’elle comprend le problème : la couleur de sa peau !

 

Ruby tête haute est un album splendide qui parle de discrimination, de courage et d’exemple. 

 

 4.jpg

 

Le plus en plus : une page pour en savoir plus sur l’Histoire, la tableau (point de départ de cet album) et la place de ce symbole aujourd’hui.



11/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres