Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Hugh Howey : Silo 2, Origines

Silo, tome 2 : Origines  de Hugh Howey  4,5/5 (18-05-2014)

 

Silo, tome 2 : Origines (512 pages) est sorti le 7 Mai 2014 aux Editions Actes Sud.

Mon avis sur le tome 1 ici

 

21923514 (104x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

En 2049, le monde est encore tel que nous le connaissons, mais le temps est compté. Seule une poignée de potentats savent ce que l’avenir réserve. Ils s’y préparent. Ils essaient de nous en protéger. Ils vont nous engager sur une voie sans retour. Une voie qui mènera à la destruction ; une voie qui nous conduira sous terre. L’histoire du silo est sur le point de débuter. Notre avenir commence demain. Deuxième volet, en forme de prequel, de la trilogie Silo.

 

Mon avis :

 

Le deuxième volet de la série Silo, intitulé Origines, est comme son nom l’indique un prequel, qui nous explique comment est venue la construction des Silos, leur origine, les raisons de leur existence, leurs fonction et donne une vision à la fois fragmentaire et globale de l’histoire des Silos qui a précédée l’événement majeur qui clôture le premier tome.

 

Nous suivons principalement le député Donald Keen. En 2049, il est convoqué par le Sénateur Thurman pour travailler sur un projet de construction de bâtiments, servant d’abri sous terrain, sur un site de stockage de déchets radioactifs. Aux côtés d’Anna, la fille du Sénateur et de Mick Week, il concrétise le programme visant officiellement de refuge en cas de catastrophe (lié au traitement de ces déchets), et trois ans plus tard, sélectionné pour faire partie des élus, il comprend  l’utilité première de ces abris et la véritable menace qui plane sur l’humanité.

En parallèle nous accompagnons Troy du Silo 1, qui en 2110, est réveillé après des années de sommeil en cryogénisation  pour prendre la relève de sa faction, qui consiste à veiller à l’application de l’Ordre dans les dizaines d’autres silos. Après une semaine de prise de fonction, alors qu’il tente de gérer au mieux la crise du Silo 12, la mémoire lui revient et le désir de  se souvenir se fait de plus en plus pressent. Au fils des siècles et de ses réveils, il est confronté à des  problèmes (révoltes, nettoyage qui dérape, soulèvement…) qui ont lieux dans différents silo, tandis que les réminiscences des événements passés et les vérités voient le jour.

 

Silo 2 est assez long et donne parfois la sensation  d’un texte prolixe. Pourtant, je peux vous assurer qu’il est vraiment passionnant. On ne retrouve pas du tout la tension présente dans le premier, mais ça ne m’a pas dérangé. J’y ai trouvé d’autres sensations : la claustrophobie (évidement), l’inquiétude face au thème de la nanotechnologie et la curiosité. Connaître le contexte et les événements qui ont mené jusqu’au dénouement de Silo 1 (« Solo » entre autres), permet d’apprécier pleinement la série. Les conversations radio, certains personnages rencontrés dans le tome précédent deviennent plus clairs et le tout beaucoup plus captivant.

Ce volet risque de décevoir certains lecteurs qui ont tant apprécié l’action et l’intensité du premier. Et pourtant, il est à mon sens indispensable et précieux. Et même si certains passages sont presque ennuyeux, on passe vite à autre chose. Hugh Howey  a construit son roman de manière hachée. Il  est découpé en trois partie (l’Héritage, l’Ordre, le Pacte) qui chacune alterne les personnages principaux dans  des lieux et des époques différentes pour progressivement arriver à l’année 2345, celle où Juliette entre en scène. A part Donald, qui reste au cœur du livre, il n’est pas vraiment possible de s’attacher à d’autres personnages. Sauf peut-être à Jimmy Parker, un ado (à la limite de l'enfance encore) que l’on rencontre dans des circonstances graves, dans une troisième et dernière partie particulièrement intéressante.

 

Le va-et-vient entre les histoires n’est pas toujours évident ni agréable (les transitions sont brutales) mais le besoin de savoir et d’avoir les réponses à toutes les questions qui ont rythmé la lecture de Silo 1 est forte. Très forte. Origines éclaire tant de choses ! Hugh Howey  évoque différents stades majeurs de l’Histoire des Silos pour arriver à des révélations qui relancent encore plus l’intrigue. Il  possède une imagination incroyable et si crédibles et réaliste qu’à certains moments j’ai été prise d’effroi (ses théories sont enrichissantes mais franchement terrifiantes). Finir ce livre et retrouver Juliette en ayant de nouvelles données et des points de vue différents, donne juste simplement envie de se jeter sur la suite !!!

 

En bref : loin du premier Silo, Origines possède une construction particulières et plus complexe, qui se révèle au final d’une grande adresse. Avec ce riche prequel, l’auteur montre ici son talent aussi bien dans la richesse de son  histoire (que j’avais précédemment trouvée, à tort, un peu classique) que dans sa fabrication. 

Vivement la suite et fin (prévue à l’automne 2014)  que je découvre ce qui arrive à tout ce petit monde !

 

17306293 (115x173).jpg  18242476 (108x173).jpg  20919849 (120x173).jpg  21443871 (107x173).jpg

 

La suite ici

9782330037505 (105x173).jpg



22/05/2014
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres