Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Holly Martin : Veux-tu m’épouser ?

Veux-tu m’épouser ? de Holly Martin     3,75/5 (02-01-2019)

 

Veux-tu m'épouser 100 fois ? (426 pages) est sorti le 21 Octobre 2015 aux Editions Harlequin (&H) (Traduition : Charlotte Demanie). Il est disponible en version poche depuis le 1 Janvier 2019 sous le titre Veux-tu m'épouser ? (397 pages).


4.jpg 0.jpg
 

L'histoire (éditeur) :

 

La demande en mariage idéale existe-t-elle ?
OUI ! La Proposition Parfaite, c’est l’assurance d’une demande extraordinaire, personnalisée et qui vous garantit (presque !) un oui de votre bien-aimé(e) !
N’attendez plus et découvrez nos packs de demande en mariage. Nos conseillers sont à votre écoute pour créer avec vous ce qui deviendra le plus beau moment de votre vie !

Vendre du rêve et de l’amour, voilà le travail de Suzie. Et son agence La Proposition Parfaite fonctionne plutôt bien – c’est même la seule chose qui tient la route dans sa vie. Jusqu’à ce que Harry, son meilleur ami et associé, décide de l’embarquer dans un plan de communication complètement FOU. 
100 jours. 
100 demandes en mariage. 
Elle et lui dans le rôle des fiancés.
Un jeu qui pourrait être divertissant si Suzie n’était pas désespérément et secrètement amoureuse de Harry. Quoi de pire que de se faire demander en mariage non-stop pendant trois mois par l’homme que l’on aime depuis des années, et d’être obligée de répondre « non » chaque fois ? Enfin, en théorie…

 

Mon avis :

 

Tiens Steph, tu lis une romance ? Tiens Steph, tu lis un Harlequin ?

Et bien oui !!!!! Et je peux même vous dire que j’ai aimé !

Alors voilà, j’avoue que j’avais envie de ne pas me prendre la tête, que j’avais envie de fraîcheur, de roman un peu doudou et que ce roman fraîchement sorti en poche avait  eu d’excellents retours lors de sa sortie en grand format sous le titre Veux-tu m’épouser 100 fois ?. Alors, un bon petit Harlequin à moins de 5 euros, et bien ça ne se refuse pas, non ?

 

Pourquoi j’ai aimé ? Pour être franche, je ne suis pas une adepte des romances alors je n’ai que peu de points de comparaison, mais Veux-tu m’épouser ? se lit tout seul et arrive avec humour, émotion, beaucoup de simplicité et charme à vous entraîner avec attachement dans la vie de Harry et Suzie.

Ces deux-là sont collègues de travail dans la société de Suzie qui propose depuis deux ans des idées de demandes en mariage (après que son petit ami de l’époque lui ait fait une pitoyable demande) : Lapropositionparfaite.com. Mais ces deux-là sont bien évidement plus que des collègues : meilleurs amis depuis toujours on sent dès le début qu’un lien plus fort les lie (pour tout vous dire Suzie craque pour ce grand et bel homme brun à la belle carrure musclée et aux touchantes petites attentions).

Depuis trois mois, Harry s’est fixé un challenge : trouver la déclaration parfaite. Alors chaque jour, il se lance et renouvelle sa demande à Suzie qui validera (ou non) celle-ci. Oui, mais ce qui semble être un petit jeu et une stratégie marketing (un bon moyen de trouver des idées originales tout en faisant une belle pub à leur boite, grâce à un blog qu’il alimente quotidiennement de ses nouvelles expériences plus funs qu’un simple bouquet de roses rouges au pied (ou en haut) de la tour Eiffel) n’est pas du meilleur effet pour Suzie McKenzie qui vit chacun de ces demandes comme un déchirement. A quand la véritable déclaration ?

 

Veux-tu m’épouser ? m’a fait passer un excellent moment de détente entre passages gnangnans, drôlerie (certaines situations sont cocasses), légèreté et moments plus forts. Même si le roman a tendance à souffrir de quelques longueurs (les pages liés aux blogs traînent par moment un peu en longueur), il fait un bien fou. On se laisse d’abord prendre au jeu de ses expériences uniques, folles et séduisantes et enfin et surtout prendre au jeu du « je t’aime, moi non plus ». Ah, mais bordel, pourquoi les choses ne peuvent pas être plus simples ? Parce que sinon le bouquin n’aurait duré à peine 50 pages et qu’un gros sentiment de frustration nous aurait envahi. Alors oui, c’est un peu le jeu du chat et de la souris, c’est un peu beaucoup un gros problème de communication, c’est souvent agaçant, c’est évidemment un roman au dénouement couru d’avance, mais c’est ce qui fait son charme et c’est bon tout simplement.

 

En bref : voilà une comédie romantique qui remplit son rôle à merveille !

 



13/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 278 autres membres