Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Hakan Nesser : Un été avec Kim Novak

Un été avec Kim Novak de Hakan Nesser    3,75/5 (13-09-2015)

 

Un été avec Kim Novak (281 pages) est sorti le 13 mars 2014 dans la collection Cadre vert des Editions Seuil. Il est disponible en version poche depuis le 3 septembre 2015 aux Editions Points (Policier).

 

couv13770075 (118x173).jpg   couv18766854 (105x173).jpg

L’histoire (éditeur) :

 

En vacances avec son ami Edmund et son frère Henry, Erik, 14 ans, goûte pour la première fois à l’ivresse de la liberté. C’est l’été de toutes les découvertes… et de tous les fantasmes. Un soir, Henry revient accompagné de la sublime Eva, leur professeur qu’ils surnomment Kim Novak. Elle est fiancée à Berra, un sportif violent et possessif. Peu après, Berra est retrouvé mort près de la maison…

 

Mon avis :

 

Avec ce roman ne vous attendez pas à vous plonger dans un thriller, vous seriez déçus. Par contre, c’est un bon roman d’apprentissage qui vous plonge au cœur de l’été dans  la Suède des années 60.

 

Erik a 14 ans. Son père pour l’éloigner d’un été qu’il juge d’avance rude (la mère de l’enfant étant à l’hôpital pour un  cancer dont elle ne se remettra pas) lui propose de passer les grandes vacances avec Henry, l’ainé de 22 ans et Edmund, le fils de son collègue maton, à Tibériade dans leur petite maison au bord du lac Möckeln.

Les jours passent tranquillement pour les deux adolescents (henry travaille en solitaire sur l’écriture de son livre), Erik et Edmund apprennent à se connaître et à s’apprécier, tout en faisant divers expériences liées à l’adolescence.

Un soir de sortie, ils tombent sur Eva Kaludis, leur prof remplaçante fraîchement débarquée en ville, véritable  sosie de Kim Novak. Déstabilisante par sa beauté, elle devient vite l’objet de toutes leurs attentions par les relations qu’elle entretient avec certains, dont Berra Albertsson, joueur de hand légendaire qui manie les poings avec panache et efficacité. Mais un matin, le corps de Berra est retrouvé sans vie près de la petite maison…

 

L’ambiance est très bien rendue. Les vacances, le soleil, la chaleur, le lac, la liberté, l’insouciance des garçons entraînent le lecteur dans un environnement particulièrement agréable, jusqu’au drame où elle vient peu à peu s’assombrir. Erik, le narrateur, possède une simplicité et une ingénuité tout à fait charmantes. Néanmoins, loin d’être un garçon précoce (plus attiré par l’écriture des aventures du colonel Darkin que par les filles), il s’avère être plus mature et réfléchi pour son âge que d’autres.

La présence d’Edmund, combinée à l’absence de parents  transforme son quotidien pour le rendre presque idyllique.

« - C’est un été du tonnerre, Erik, a-t-il dit quand nous avons commencé à nous enfoncer dans les roseaux. A tous points de vue. Certainement le meilleur que j’aie connu.

Je me suis soudain rendu compte à quel point j’appréciais Edmund. Nous étions à deux semaines de la Catastrophe, ma mère était sur le point de mourir d’un cancer et je m’étais cassé un orteil, mais il avait raison. C’était un été du tonnerre.

Tout allait bien.

Jusque-là. » Page 118 de la version poche

 

Tout en nous immergeant avec délice dans cette atmosphère, l’auteur distille petit à petit les prémices du drame. C’est à travers la voix d’Erik que l’histoire se construit et, sans avoir une vue d’ensemble, on comprend bien les relations que se jouent entre Eva et les hommes présents. Les hypothèses se développent doucement entre non-dits et culpabilité latente.

Mais étrangement, la résolution du meurtre, n’est pas ce qui a motivé ma lecture. Projetée dans la vie d’Erik, dans ses pensées et ses ressentis, Un été avec Kim Novak m’a plus donné le sentiment de vivre son passage à l’âge adulte alors qu’un drame le touche de très très près, et c’est cet aspect du roman qui m’a le plus plu.

 

J’ai adoré la narration d’Hakan Nesser qui rend ce drame passionnant. Il s’y dégage un charme particulier qui m’a vraiment captivée et que je vous conseille de découvrir.



14/09/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres