Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Gayle Forman : Les cœurs fêlés

Les cœurs fêlés de Gayle Forman   2,5/5

 

Les cœurs fêlés (272 pages), publié le 4 mars 2010 aux éditions oh !, est disponible depuis le  3 mars 2011 en version poche chez  Pocket (229 pages).

 

     

 

 

L’histoire (éditeur) :

 

La vie de Brit la rebelle bascule le jour où son père la conduit de force à Red Rock Academy. Il s'agit d'un centre de redressement pour ados à problèmes, et là-bas tout le monde la croit folle... Tous sauf quatre filles : V, Martha, Babe et Cassie. Unies dans l'enfer, face aux humiliations et aux brimades quotidiennes, les cinq sœurs de cœur vont tout supporter. Ne jamais abdiquer. Elles s'accrochent avec courage à la vie qu'elles appellent de toutes leurs forces, pour devenir elles-mêmes, enfin...

 

Mon avis :

 

J’ai découvert Gayle Forman avec son premier roman publié Si je reste dont j’avais apprécié le sujet et l’écriture. Quand j’ai lu le synopsis de ce livre j’ai été tout de suite intriguée et touchée.  Après avoir passé plus d’un an dans ma liste d’envie, il a finalement intégré ma pile à lire grâce au swap Noël de Chocolatine. Ne restait plus qu’à lui trouver un créneau dans mes 10 000 lectures en attente. Cette lecture commune avec HanaPouletta était donc l’occasion parfaite de le découvrir.

 

On reste dans une lecture jeunesse (et plus précisément YAL) autant par le style, que par son sujet, mettant en scène une ado dont les relations familiales ne sont pas au beau fixe.

On assiste à l’internement de Brit par son propre père, au centre de redressement Red Rock Academy, dont les méthodes thérapeutiques sont plus que douteuses. Brit fait partie d’un groupe de rock, a quelques piercing (et les cheveux rouges) mais son comportement reste celui de n’importe quelle ado, loin d’être une enfant rebelle. Son enfermement se révèle incompréhensible et injuste, surtout quand on découvre que le centre n’a rien de professionnel, préférant détruire physiquement et psychologique les jeunes filles, plutôt que de les aider véritablement. Brit est intelligent. Elle comprend vite la mentalité du personnel et heureusement l’amitié qu’elle arrive à nouer avec d’autres patientes lui permet de garder la tête hors de l’eau.

 

Gayle Forman a réuni tous les ingrédients pour construire un roman très fille à mon goût. Son roman est agréable à lire. Sans longueur, il garde sans difficulté le lecteur accroché. On s’identifie aisément à Brit, qui a une histoire familiale particulière (que l’on découvre petit à petit) mais reste est en fait une fille somme toute banale. Les cœurs fêlés représente assez bien l’adolescence et met le doigt sur les difficultés qui en sont liées (le dialogue parents-enfants, le premier amour, l’obésité, le deuil, la recherche de soi…).

 

Les cœurs fêlés  est un récit plein d’émotions (bien qu’elles ne m’aient pas beaucoup envahie). L’auteure met l’accent sur l’amitié qui unit Brit et « ses sœurs fêlées » : Martha, Babe, V. et Cassie. De milieux différents, les cinq amies ont le point commun de refuser les méthodes du centre, vraiment révoltantes. En lançant les filles dans une course pour dénoncer la véracité des bienfaits promis par Red Rock Academy et faire éclater la vérité, Gayle Forman donne ainsi une tournure un peu plus trépidante à son histoire. Et puis, comme dans chacun de ses romans, on retrouve la romance avec le rocker. C’est mignon et donne un petit côté optimisme et tendre au roman. 

 

Même avec tous ces points positifs, je n’ai été que moyennement conquise. Je m’attendais à un sujet plus poussé (et peut être plus crédible). Mais bon malgré quelques clichés et une fin prévisible, Les cœurs fêlés m’a fait passer bon moment.

 

Allons voir ce qu’ HanaPouletta et Mandy, en ont pensé ?



20/09/2012
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres