Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Franck Thilliez : Avant Pandemia, Le grand voyage

Avant Pandemia, Le grand voyage de Franck Thilliez  5/5 (13-05-2015)

 

Nouvelle gratuite, Le grand voyage (56 pages) est disponible depuis le 13 mai 2015 chez 12-21 Editions.

Vous pouvez la télécharger ici

 

9782823824162 (109x173).jpg  couv28735771 (102x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

La croisière de douze jours s'annonce idyllique et les vacances de rêve.
Gilda et son fils sont émerveillés par la visite du paquebot sur lequel ils viennent d'embarquer. Ils partagent leur modeste cabine avec deux autres personnes, à l'entrepont du bateau. Le départ est à peine perturbé par un incident étrange : la porte des toilettes, près de leur cabine, est bloquée de l'intérieur. Lorsque le personnel navigant parvient à l'ouvrir, s'en échappe un oiseau affolé.
Mais quand le paquebot s'arrête en pleine nuit, que les portes étanches se ferment et que le personnel se refuse à toute explication, l'inquiétude laisse progressivement place à la panique... Que se passe-t-il exactement ?

 

Mon avis :

 

Vous êtes à moins d’un mois de la sortie du prochain roman de Franck Thilliez, bien évidement vous trépignez d’impatience mais prévenez votre mal en patience (pas le choix !), et bonne nouvelle, 12-21 Editions (l'éditeur numérique d’Univers Poche, regroupant les groupe 10/18, Fleuve Éditions, Pocket et Pocket Jeunesse) lance un prequel gratuit d’une vingtaine de pages. C’est un peu court pour attendre jusqu'à la sortie de Pandemia le 4 juin mais que c’est bon de goûter à ce petit texte doublement machiavélique. D’abord vous vous régalez de cette nouvelle qui se révèle bien terrifiante et puis une fois que vous l’avez lue, vous ne pensez qu’à une chose : je veux Pandemia !!!! L’intrigue du roman promet d’être hyper oppressante…

 

Avant de vous parler du contenu, je voudrais préciser que Avant Pandemia, Le grand voyage est en réalité une réédition. En effet, Le grand voyage est déjà sorti en mai 2013 dans la collection Les petits polars des Editions Le Monde. Du coup, on peut se demander depuis quand l’auteur avait en tête ce roman et s’il n’a pas intelligemment décidé d’utiliser cette nouvelle pour en faire un roman s’inscrivant dans la continuité de la série consacrée à Franck Sharko et Lucie Hennebelle. 

 

Avant Pandemia - Le grand Voyage  s’ouvre sur Peter Anderson, un américain vivant au fin fond du Maine, qui contemple la photo d’un oiseau (un bouvier pivoine) prise lors de son  voyage en Paris, alors que sa femme et ses enfants gisent à ses pieds.

15 jours plus tôt, Gilda et son fils Jérémy embarquent sur le Blue Liberty. Cette modeste fonctionnaire s’est payé le luxe d’une croisière de 12 jours (version low-cost en cabine partagée avec deux inconnus en fond de cale). Au départ du bateau a lieu un étrange  incident: un oiseau est retrouvé dans les toilettes verrouillées. Une fois la porte ouverte, paniqué, l’animal vient se cogner contre un des hublots et meurt. L’affaire est vite oublié, d’autant qu’un des passagers s’aperçoit contrarié que l’arrivée d’eau est coupé.

Pendant la nuit, le navire marque l’arrêt en pleine mer (à 4 heures de la côte espagnole). L’agitation et l’inquiétude des passagers va croissante dans la section lorsqu’ils découvrent que toutes les portes coupe-feu sont bloquées, et que les marteau brise-vitre ont été retirés. Piégés, nombreux d’entre eux s’énervent tandis que d’autres tentent de comprendre…Puis les premiers symptômes tombent (saignements de nez, vomissements et forte fièvre). Gilda qui, dans la nuit noire, aperçoit des navires militaires s’approcher de leur paquebot commence à saisir : un virus véhiculé par l’oiseau les a contaminés. S’agit-il d’un acte terroriste, de la folie d’un individu isolé ? Une chose est sûre, ils ne sont pas certains de sortir vivants d’ici….

 

Ce huis clos est un régal. Il met dans l’ambiance et  vous donne des sués. Un sentiment d’impuissance et la claustrophobie vous gagnent. Cette envie irrépressible de vous laver les mains avec et vous retenez votre souffle jusqu’à la dernière page qui annonce la couleur : c’est la merde !

Merci pour ce prequel qui marque les esprits et pour les premiers chapitres en avant-première de ce prochain titre qui promet d’être  tout simplement génial.

Amateurs de nouvelles ou non, foncez !

 

 

Et voici mon avis sur 

couv63722610 (108x173).jpg



13/05/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres